Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Derniers bulletins

BULLETIN D'INFORMATION n° 52

Imprimer

Février 2018 (bulletin annuel)

 

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

 

Une assemblée générale ordinaire aura lieu le samedi 10 mars 2018 à 14h précises, à l’étage du Palais à l’INPE (ancien service des Anges).

Ordre du jour :

  • Rapport moral et financier de l’AAINPE pour 2017
  • Questions au bureau

La présence du maximum de bénévoles est indispensable.

 

L’Assemblée générale sera suivie par une réunion de préparation de la kermesse du 13 mai.

 

BUREAU ACTUEL

 

Le bureau actuel a été élu pour deux ans lors de l’assemblée générale du 4 mars 2017.

 

Fonction

Nom & Prénom

Contact

Téléphone

Présidente

Afifa Boujbel

afibou@gmail.com

98326421

Vice présidente

Fatna Bel Hadj

fatnasalek@yahoo.fr

21888864

Secrétaire Générale

Fatma Dahlouk

fatoumadah@yahoo.fr

25830789

Secrétaire Générale Adjointe

Nozha Bebba

nozha.bebba@gmail.com

21101245

Trésorière

Rym Blaiech

ryma612@yahoo.fr

53522121

Vice trésorière

Raoudha Mellakh

artistora@gmail.com

98439950

Suppléante

Martine Zaouche

zaouche.martine@gnet.tn

22528715

 

Une espèce de « bureau élargi » comportant les plus actives des bénévoles s’est constitué autour du bureau officiel : y participent Catherine Achour, Imen Bel Hadj, Chantal Chaïbi et Jihene Ferjani.

 

Anniversaires mensuels Les anniversaires de l’année 2017 se sont déroulés la plupart des derniers samedis de chaque mois, de 15h à 17h30, avec des animations offertes par différents clubs. Tous les plus grands des enfants en profitent, ceux dont c’est l’anniversaire ne se distinguant qu’au moment de souffler les bougies.
La pâtisserie Gourmandise a offert chaque fois ses délicieux gâteaux au chocolat.
Les anniversaires étaient traditionnellement ouverts à tous mais suite à des problèmes dus à des visiteurs trop mal informés, nous avons décidé, après l’été, de les restreindre aux seuls bénévoles et à leurs invités.

 

ACTIVITES DE L'ASSOCIATION EN 2017


Activités régulières

* Permanence assurée par Afifa, Fatna et Fatma les mardis et jeudis à partir de 9h au local de l’AAINPE à l’INPE assistées par Nozha et Chantal : aide aux mères célibataires et aux familles de placement, organisation des activités associatives et coordination avec la Direction et les différents services de l’Institut, suivi des enfants, problèmes administratifs, gestion des dépenses pour l’INPE, paiement du personnel rémunéré par l’AAINPE, réception des visiteurs et information aux futurs bénévoles…

* Gestion du parrainage des enfants en famille d’accueil : Afifa, Raoudha et Fatna.

* Réception, tri et rangement des dons par Nozha et Afifa dans le local, aux heures de permanence, assistées par quelques bénévoles. Elles donnent chaussures et vêtements appropriés aux enfants dont les familles viennent demander de l’aide ainsi qu’aux enfants de l’INPE en cas de besoin.

* Tri et rangement dans la maison de l’Association : Fatna et Nozha.

* Anniversaires, fêtes, sorties et excursions, visites de l’INPE : Fatna

* Encadrement, soutien et suivi de notre unité de vie à l’Ariana: Fatna, Fatma et Nozha.

* Travail de bureau, rédaction des courriers, rapports, bulletins, bilans : Chantal et Catherine

* Tenue des comptes et trésorerie : Rym assistée de Fatna.

* Relations avec les autres associations et organisations : Fatna et Fatma.

* Gestion de la page facebook (qui prend une importance grandissante) Raoudha et gestion du site Catherine.


Actions particulières en 2017


Sorties Sous la conduite de Fatna l’association a organisé des sorties des enfants, parfois à l’aide de clubs : cette année ils sont allés deux fois à Ali Baba, une fois au cirque et une fois au centre équestre à Cebalet Ben Ammar. Les plus grands des enfants non scolarisés ont passé une matinée à l’école Robert Desnos.
En outre il y a eu, pendant le mois de ramadan, trois soirées très appréciées avec rupture de jeûne dans des familles de bénévoles.
Un pique-nique à l’INPE un soir de juillet, a été très apprécié des enfants ravis de veiller.

 

Week-ends Depuis le début de l’année, on a assisté à une nouvelle arrivée de jeunes très dynamiques et assidus qui s’occupent principalement des enfants des services Rayhane et Canari les après-midis du samedi ou du dimanche.

 

Assemblée générale élective le 4 mars, seule une vingtaine de bénévoles étaient présents pour élire le nouveau bureau et discuter des divers problèmes. Pourtant l’AG est l’occasion pour les bénévoles de s’informer et de soumettre de nouvelles idées.

 

Expo-vente et bazar du 22 avril (dans le jardin de l’administration) Quelques jeunes adolescents de l’INPE, placés dans des familles d’accueil et suivant diverses formations ont exposé et mis en vente leur travail. Les membres du bureau ont accueilli les personnes désireuses de parrainer un enfant en famille d’accueil et informé sur les actions et les besoins de l’association.
Un bazar destiné à vendre des dons reçus et qui ne peuvent pas être utilisés directement à l’INPE ou dans les familles que nous aidons nous a permis de récolter une belle somme (livres, CD, peluches, jeux de société, vêtements et divers produits (certains fabriqués par les bénévoles pour l’occasion).
Cette journée a été organisée par Fatna et Raoudha en coopération avec le service social de l’INPE. Elle a marqué le point de départ du parrainage des enfants en famille d’accueil. En effet les frais mensuels de l’aide de l’association (étude, transport, orthophoniste…) ont pris beaucoup d’ampleur. Le parrain aide la famille par un don mensuel.

Circoncision Les bénévoles étaient présents le 19 juin pour accompagner les 8 garçons qui ont été circoncis cette année. Comme on n’avait pas attendu le 27 ramadan, tout s’est bien passé sans les bousculades habituelles.

 

Aïd Esseghir Avec l’Association Issam le premier jour et la JCI de Ben Arous le deuxième, les bénévoles se sont relayés pour que tous les enfants profitent au maximum.
Une dizaine de bicyclettes avaient été offertes par divers bienfaiteurs et ont été distribuées dans les services.

 

Colonies de vacances Pour la première fois depuis 2011, et sur notre insistance, les enfants de l’INPE ont à nouveau eu droit au confort du centre de colonies de vacances du ministère de la femme : 15 jours à Hammamet à partir de fin juillet. Nous avons fourni l’argent de poche nécessaire aux sorties.

Les familles d’accueil ont passé une semaine dans un autre centre à Hammamet et nous leur avons aussi donné l’argent de poche.

 

Aïd El Kebir Plusieurs moutons ont été offerts et cette année, enfin, les enfants ont pu jouer avec un des moutons et le nourrir… avant de se régaler de grillades le lendemain. Là encore les bénévoles se sont relayés.

 

Rentrée scolaire Les dons reçus ont permis de donner cartables et fournitures scolaires aux enfants des mères célibataires et également à des enfants démunis de la région de Testour.

 

Déménagement Le bâtiment de l’administration devant être en travaux pendant 18 mois, une partie des bureaux a été transférée au Palais, nous forçant à rendre le petit jardin d’enfants et la réserve qui était derrière. Imen l’animatrice est désormais dans la salle de jeux de Rayhana et nous avons déménagé nos réserves au 1er étage au mois d’octobre.

 

Promotion de l’Association


En Janvier, Chantal, Jihene, Nozha et Raoudha ont répondu à l’invitation des parents d’élèves de la fondation Bouebdelli pour tenir un stand d’information sur l’AAINPE. Les élèves avaient collecté beaucoup de vêtements.

Le 14 novembre, Fatma était sur place à la Journée du volontariat français en compagnie de nos volontaires calédoniennes : Marielka et Cristina.
Celles-ci ont travaillé aux services Elyes et Fell, accompagné les colonies de vacances et la plupart des sorties. Elles ont été rejointes en novembre par Anna.

Le 22 novembre , Raoudha était au Marché des femmes allemandes (AFART) pour vendre quelques objets au profit de l’Association et surtout nous faire connaître, avec l’aide d’Imen et Hayett Tabbane.

 

Formation des nouveaux bénévoles

 

Les nouveaux bénévoles doivent toujours effectuer trois visites encadrées par une « ancienne » avant de pouvoir adhérer à l’Association et se voir délivrer un badge.
Les encadreuses sont principalement Raoudha, Catherine, sœur Julia et Imen Bel Hadj . Thouraya Nasri a fait un très bon travail d’encadrement le week-end jusqu’en septembre où elle a quitté la Tunisie.
Nous avons besoin de plus de bénévoles engagés, et qui ne disparaissent pas au bout de quelques semaines comme c’est malheureusement souvent le cas.

 

DONS RECUS PAR L'ASSOCIATION

 

Dons en nature

 

De nombreux spécialistes acceptent de recevoir et parfois opérer gratuitement les enfants de l’INPE. Dr Samira Marrakchi, Dr Raoudha Brahim Talbi, Dr Zghal, Dr Zaouche, et Soumeya Nahali(orthodontiste).
Sonia Berhouma, orthophoniste et Besma Souilah, orthoptiste, traitent gratuitement quelques enfants.
Les opticiens Rafik Abbes à Zahrouni et Khaled N’ciri à Ennasr continuent à offrir en permanence verres et montures aux enfants de l’INPE, ceux des familles de placement, et ceux de l’unité de vie de l’Ariana.

Une graphiste, Sihem Gana Ben Omrane, a travaillé gratuitement les nouveaux dépliants.

 

La société Vitalait continue à offrir chaque mois des packs de lait pour les mères en difficulté.

La société Sancella couvre tous nos besoins en couches.
La société Argania nous fournit en biberons, shampoing, savons, brosses à dents …

 

En juillet nous avons reçu beaucoup de matériel qui venait de Hollande via la Fondation Fauteuils Roulants pour la Tunisie  (matériel d’une crèche d’hôpital qui a fermé). Nous avons pu en faire bénéficier également le centre Essened de Sidi Thabet et l’Association Arc en Ciel.

 

Le club Unesco de Robert Desnos, toujours fidèle à l’association, a fourni 3 lits une place  et un tourniquet pour le jardin.

 

Divers donateurs ont offert : 4 machines à laver pour les services, des climatiseurs, des fauteuils roulants, des bancs pour le jardin, 2 tourniquets, une dizaine de bicyclettes, et une partie de la nouvelle structure de jeux.
Une bénévole a fourni un grillage pour sécuriser toutes les fenêtres des petites salles de jeux ce qui permet aux enfants de vivre à nouveau à la lumière du jour. (les stores restaient baissés pour éviter les « évasions »…)

 

De nombreux donateurs portent des vêtements neufs et d’occasion, des jouets, des poussettes et autre matériel de puériculture.

A l’occasion de l’aïd el kebir, 3 moutons ont été offerts par des sympathisants.

De nombreuses fournitures scolaires nous ont été fournies gracieusement à l’occasion de la rentrée scolaire.

 

Dons en numéraire


Nous ne recevons aucune subvention mais des donateurs fidèles nous font régulièrement des dons en espèces ou par chèques, parfois très importants.

 

DEPENSES DE L'ASSOCIATION

 

Vacataires : A la demande de l’INPE nous rémunérons 1 aide pharmacienne, et en cas de besoin des accompagnatrices à l’hôpital 24h/24.
Nous rémunérons aussi 1 accompagnatrice de bus, 1 animatrice, 1 prof de sport, 1 instituteur (et 1 autre pour l’unité de vie de l’Ariana).

 

Ecoles spécialisées : Nous payons le jardin d’enfants thérapeutique « le petit pirate » pour 6 des enfants et le transport pour 12 enfants.

 

Frais médicaux : Des examens spécifiques (IRM, scanners et autres) effectués dans le privé sont payés par l’Association pour les enfants en instance d’adoption ou pour les urgences. Des analyses médicales sont également effectuées dans le privé pour certains enfants.
Nous avons payé certaines opérations.
Des médicaments qui n’existent pas à la pharmacie de l’INPE sont achetés, ainsi que des couches spéciales pour jeunes adultes remises chaque mois à des adolescents handicapés en famille d’accueil.

 

Frais pour les enfants en famille d’accueil
Six  des enfants de l’INPE à besoins spécifiques ont été pris en famille d’accueil par des bénévoles qui se sont attachés à eux au cours de leurs visites. Ces enfants ont des suivis très intensifs chez les spécialistes, financés sans limite  par l’association. Leur évolution est exceptionnelle et rien ne nous paraît trop cher pour les aider.

D’ailleurs l’association aide également de plus en plus les enfants des autres familles d’accueil : soutien scolaire , transport, sport, musique, orthophoniste, ergothérapeute…

Il faut noter que le parrainage nous soulage financièrement car il prend en charge des frais qui nous incombaient auparavant. Nous remercions Nadia Trabelsi qui ne cesse de nous ramener de nouveaux parrains.

 

 

CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES

 

L'expérience nous a montré que les enfants placés dans une famille, rattrapent  rapidement les retards psychomoteurs et les retards de croissance accumulés à l'INPE .

C'est dans ce sens que l'association s'est beaucoup investie financièrement avec les enfants en famille d'accueil et aimerait en trouver un maximum pour sauver nos enfants de l'Institution.

Nous allons donc encourager le placement des enfants en famille d'accueil et développer le parrainage afin de sortir un maximum d'enfants de l'Institution qui nuit a leur bonne évolution.

 

--------------------------------Haut
 

BULLETIN D'INFORMATION n°51

Imprimer

Février 2017 (bulletin annuel)


ASSEMBLEE GENERALE ELECTIVE :


Une assemblée générale élective aura lieu le samedi 4 mars à l’INPE, à 15h précises

 

Il s’agit d’élire un nouveau bureau (7 personnes) à la place du bureau actuel, élu en avril 2013 et prolongé en 2015. Les membres élus se répartiront les différents postes.

 

Bureau actuel :

Présidente

Fatma Dahlouk

Secrétaire Générale Adjointe

Férida Belkadhi

Vice présidente

Fatna Bel Hadj

Trésoriere

Rym Blaiech

Secrétaire Générale

Nozha Bebba

Vice trésorière

Afifa Boujbel

Suppléante

Martine Zaouche

 

Les candidats au nouveau bureau sont priés de se faire connaître à l’avance.

Pourront voter les personnes à jour de leur cotisation 2017 (badge indispensable).
Les -adhésions seront possible pendant le quart d’heure précédant la réunion.

Ordre du jour :

  • Rapport moral et financier de l’AAINPE pour 2015 et 2016
  • Questions au bureau
  • Présentation des candidats au nouveau bureau
  • Vote, dépouillement, résultats.

ACTIVITES DE L’ASSOCIATION EN 2016


ACTIVITES DES MEMBRES DU BUREAU

  • Activités régulières

* Permanence assurée par Fatna Bel Hadj et Fatma Dahlouk les mardis et jeudis à partir de 9h au local de l’AAINPE à l’INPE assistées par Afifa Boujbel, Nozha Bebba et Chantal Chaïbi : aide aux mères célibataires et aux familles de placement, organisation des activités associatives et coordination avec la Direction et les différents services de l’Institut, suivi des enfants, problèmes administratifs, gestion des dépenses pour l’INPE, paiement du personnel rémunéré par l’AAINPE, réception des visiteurs et information aux futurs bénévoles…

* Réception, tri et rangement des dons par Nozha et Afifa dans le local, aux heures de permanence, assistées par quelques bénévoles. Elles donnent chaussures et vêtements appropriés aux enfants dont les familles viennent demander de l’aide ainsi qu’aux enfants de l’INPE.

*Tri et rangement dans la maison de l’Association : Fatna et Nozha

* Organisation des anniversaires, des fêtes, des sorties et excursions, des visites de l’INPE : Fatna

* Recherche de financements, organisation d’activités culturelles sponsorisées : Martine Zaouche

* Encadrement, soutien et suivi des unités de vie : Fatna, Fatma, Nozha et Martine

* Travail de bureau, rédaction des courriers, rapports, bulletins, bilans : Martine et Catherine Achour

* Tenue des comptes et trésorerie : Rym Blaïech assistée de Fatna.

* Relations avec les autres associations et organisations : Fatna et Fatma.

  • Actions particulières en 2016

  • Relations avec le ministère des Affaires sociales et la DGPS :


Le ministre des Affaires sociales, M. Mahmoud ben Romdhane a reçu en mars puis en mai une délégation de notre association en présence de Mme Naïma Jelassi directrice de la Direction Générale de la Protection Sociale (DGPS) dont dépend l’INPE. Nous avons pu exposer les dysfonctionnements de l’INPE et plaider la cause des enfants.
Le ministre a effectué plusieurs visites à l’INPE et nous avons eu la promesse d’un deuxième bus (qui vient d’arriver en février 2017).
Une journée portes ouvertes a été organisée, à l’initiative du ministre, dans le but de sensibiliser d’éventuels sponsors à la création d’unités de vie. A cette occasion, le petit film réalisé à l’initiative de la psychologue Insaf à l’unité de vie du Bardo a suscité beaucoup d’émotion : on y voyait les 4 enfants, interrogés avec beaucoup de délicatesse par le cinéaste, exprimer, chacun à sa manière, ses sentiments vis-à-vis de l’INPE.

Une convention a été signée entre l’association et l’INPE sur insistance de la DGPS.

 

  • Autres

La fête des familles de placement, organisée par l’INPE, et entièrement financée par nous a eu lieu le 27 mai avec exposition de travaux faits par les enfants. Nous avons profité de cette journée pour faire un appel (avec succès) au parrainage de ces familles.

Le 18 mai, nous avons assisté à l’inauguration du foyer pour femmes sans abri créé par l’Association Beity.

Le 31 mai l’association a participé à la journée des associations au centre des personnes âgées de La Manouba.

Une Assemblée générale ordinaire a eu lieu le 14 mai et une réunion de rentrée le 27 septembre.

En dehors de ces rares réunions, le bureau est perpétuellement à l’écoute de tous. Une espèce de « bureau élargi » comprenant les « très actives » s’est peu à peu constitué autour du bureau officiel : y participent Raoudha Mellakh, Chantal Chaïbi, Jihene Ferjani et Catherine.

 

ACTIVITES DES BENEVOLES


Notre page facebook Association des amis de l'INPE est principalement alimentée par Raoudha Mellakh qui a su lui donner une nouvelle jeunesse. Actuellement beaucoup de nouveaux bénévoles déclarent avoir connu notre association grâce à elle.

Le site officiel de l’association www.amisinpe.net est tenu et mis à jour par Catherine.

Les nouveaux bénévoles effectuent toujours leurs premières visites encadrés par des « anciennes » (Nozha, Chantal, Raoudha, Catherine, Imen, Thouraya) avant de se voir délivrer leur badge.

 

Journée de sensibilisation au bénévolat : le samedi 4 juin

A l’initiative de Raoudha Mellakh qui y a mis toute son énergie, cette journée de sensibilisation au bénévolat, au centre culturel et sportif d'el Menzah 6,  a été riche en rencontres avec des personnes très différentes les unes des autres mais toutes intéressées par nos actions. Beaucoup de personnes ont déclaré ignorer complètement l’existence de l’INPE et de notre association.

L'affichage était vraiment très bien fait, les T-shirts, les casquettes et les porte-clés se sont bien vendus et l'ambiance entre bénévoles était agréable puisque nous avons pu bavarder sans remords (les enfants n’étaient pas là).

Anniversaires mensuels

Les anniversaires de l’année 2016 se sont déroulés la plupart des derniers samedis de chaque mois, de 15 à 17h30, avec l’appui de jeunes appartenant à différents clubs. Ces jeunes proposent régulièrement de venir aider Fatna et Imen Bel Hadj, organisatrices de ces fêtes.
L’anniversaire d’avril, organisé par le Rotaract Carthage Manouba a été le plus réussi : yoga du rire avec un professionnel, clown et animation pour faire danser petits et grands.
La pâtisserie Gourmandise a offert chaque fois ses délicieux gâteaux au chocolat.


Le prochain anniversaire aura lieu le samedi 25 février à 15h.


Des ateliers organisés par les jeunes et très appréciés des enfants se sont déroulés le week-end de façon irrégulière jusqu’au printemps mais n’ont pas repris après l’été.

 

La circoncision, qui devait se dérouler à la clinique Montplaisir le 27ème jour de ramadan a été une épreuve pour tous : les enfants étaient à jeun depuis minuit et ont pleuré de faim et de soif jusqu’à l’épuisement. A 16h, même pas la moitié des enfants avait été circoncis et les accompagnatrices (toutes des bénévoles), affolées par l’état des enfants ont dû retourner à l’INPE. Les interventions ont repris le lendemain.
La faute incombe à l’absence d’un responsable de l’INPE à la clinique et au choix de la date.

 

Le 12 novembre, les enfants ont planté des arbres à l’occasion de la fête de l’arbre, aidés par Sami, le jardinier de l’INPE, et par les jeunes de l’Interact Club Big South Tunis qui leur ont ensuite servi un somptueux goûter.

 

Divers clubs Interact et Léo ou autres et les scouts ont participé à des animations, soit pendant les anniversaires soit à d’autres occasions.

 

Le Léo Club Carthage Sunshine a organisé deux sorties au cirque et deux sorties à Carthageland qui ont été des moments merveilleux pour les enfants : bravo à ce club pour son organisation impeccable.

 

Le volontariat français met chaque année des volontaires à notre disposition. Elles étaient 3 à venir régulièrement s’occuper des enfants les jours de semaine aux services Fell et Elyes. Leur bonne humeur nous réjouit et réjouit les enfants.

 

DONS RECUS PAR L’ASSOCIATION

  • Dons en nature

La société Vitalait continue à offrir chaque mois des packs de lait pour les mères en difficulté.

La société Prochida nous a fourni couches, biberons et produits de puériculture, ainsi que du lait infantile. La société Sancella nous a fourni des couches.

Un climatiseur pour la grande salle de jeux a été offert par la société CONDAIRPLUS.

De nombreux spécialistes acceptent de recevoir et parfois opérer gratuitement les enfants de l’INPE. Dr Samira Marrakchi, Dr Talbi, Dr Zghal, Dr Zaouche, et Soumeya Nahali (orthodontiste).
Sonia Berhouma, orthophoniste et Besma Souilah, orthoptiste, traitent gratuitement quelques enfants.
Les opticiens Rafik Abbes à Zahrouni et Khaled N’ciri à Ennasr continuent à offrir en permanence verres et montures aux enfants de l’INPE, ceux des familles de placement, et ceux de l’unité de vie de l’Ariana.

De nombreux donateurs portent des vêtements neufs et d’occasion, des jouets, des poussettes et autre matériel de puériculture. Beaucoup de vêtement neufs et de chaussures nus ont été donnés à l’occasion de l’aïd esseghir.

A l’occasion de l’aïd el kebir, 3 moutons ont été offerts à l’INPE par des sympathisants.

De nombreuses fournitures scolaires nous ont été fournies gracieusement à l’occasion de la rentrée scolaire.

 

  • Dons en numéraire

Nous ne recevons aucune subvention mais des donateurs fidèles nous font régulièrement des dons en espèces ou par chèques, parfois très importants.
Certains de ces dons sont orientés en faveur d’une action spécifique (écoles spécialisées, transport, frais médicaux)

Le club UNESCO de l’école Robert Desnos soutient toujours notre association. Cette année ils ont fait une cagnotte qui a permis aux enfants de l’unité de vie de l’Ariana de prendre une semaine de vacances (avec 2 autres enfants).

 

DEPENSES DE L’AAINPE


POUR L’INPE

  • Vacataires : A la demande de l’INPE nous rémunérons 2 aides pharmaciennes.
    De plus nous avons dû (pour les motiver) donner 100D à chacune des nourrices qui accompagnaient les enfants à Hammamet en juillet.
    Nous rémunérons 2  accompagnatrices à l’hôpital 24h/24, 2 animatrices, 1 prof de sport, 1 instituteur.

 

  • Ecoles spécialisées : Nous payons le jardin d’enfants thérapeutique « le petit pirate » pour 5 des enfants et le transport pour 10 enfants (transport seul : 1200 D mensuels).

 

  • Frais médicaux : (plus de 17000 D en 2016) Des examens spécifiques (IRM, scanners et autres) effectués dans le privé sont payés par l’Association pour les enfants en instance d’adoption ou pour les urgences. Des analyses médicales sont également effectuées dans le privé pour certains enfants. Des médicaments qui n’existent pas à la pharmacie de l’INPE sont achetés, ainsi que des couches spéciales pour jeunes adultes remises chaque mois à des adolescents handicapés en famille d’accueil.

 

  • Matériel : L’association a offert 3 fauteuils roulants neufs aux handicapés moteurs fréquentant l’AGIM. Nous avons assuré l’installation du climatiseur de la grande salle de jeux.
    Nous avons pu acheter un tapis de marche et d’autre matériel pour la salle kiné et pour l’ergothérapeute.
    Nous avons dû remplacer les balançoires (volées).
    Nous avons financé l’achat d’une armoire frigorifique pour la biberonnerie (4729 D)

AUTRES DEPENSES


L’association a fait un don de 3000D à l’association SEBIL en grande difficulté financière.

L’association aide de plus en plus les enfants en famille d’accueil : soutien scolaire , transport, sport, musique, orthophoniste, ergothérapeute…
Ces dépenses augmentent vertigineusement (plus de 37000 D en 2016) mais certains enfants sont désormais parrainés par des bénévoles ou sympathisants.

Nous payons un instituteur pour l’unité de vie de l’Ariana.

 

VACANCES


En juillet, les familles de placement et certains enfants de l’INPE ont pu partir en colonie de vacances à Hammamet. Le confort était frugal et la plage distante d’1 km mais le car était resté sur place ce qui a permis des sorties tous les jours. Les 3 volontaires et deux bénévoles étaient sur place avec les nourrices. Les enfants ont bien profité et ils ont apprécié de veiller chaque soir. C’est l’association qui a financé les vacances des 23 enfants de l’INPE. (plus de 6000 D)

 

Certains enfants ont passé une « semaine ludique » chez Mireille Selmi à El Haouaria avec Fatna, Zoubeyr et Marie Anne.

 

Juste avant la rentrée scolaire, les enfants ont profité  d'une très belle journée à la maison d'hôte Henchir D'hab. Les propriétaires leur ont offert une journée piscine, barbecue et montée à cheval, dans un très joli cadre à El Alia - Bizerte.


UNITES DE VIE


Les enfants de l’unité de vie de Nessima à l’Ariana grandissent bien et l’association Veract continue à remplir parfaitement son rôle de sponsor.
Pendant les vacances, outre une semaine à Hammamet, et une semaine à la corniche de Bizerte, les enfants ont passé un mois au Kef pour un mariage dans la famille de Nessima.

 

Nous continuons à suivre l’unité de vie de Leïla au Bardo. A leur demande, les enfants ont pu passer une semaine à el Haouaria.

 

Emerveillés par les progrès de tous ces enfants depuis qu’ils ont quitté l’INPE, nous cherchons des sponsors pour créer de nouvelles unités de vie pour les enfants à déficience légère.

 

CONCLUSION ET PERSPECTIVES


Bien qu’ayant le mieux possible rempli son rôle d’amie des enfants de l’INPE, notre association s’est parfois sentie dépassée par la quantité des problèmes quotidiens. En particulier nous n’avons pas réussi à obtenir que les handicapés moteurs profitent de la scolarisation à l’AGIM.
Par contre le nombre de bénévoles actifs et la communication entre eux s’est fortement améliorée pour le bien des enfants et 2017 sera, nous l’espérons, une meilleure année que 2016.

--------------------------------Haut
 

BULLETIN D'INFORMATION n° 50

Imprimer

 

Mai 2016

 

Il n’y a pas eu de bulletin en 2015, mais nous avons distribué un rapport moral lors de l’assemblée de mars 2015.

 

ASSEMBLEE GENERALE DE L’ASSOCIATION

La prochaine assemblée générale aura lieu le samedi 14 mai 2016 à 15h à l’I.N.P.E.

Ordre du jour :

  • Compte rendu des activités de l’AAINPE au cours de l’année 2015
  • Nouvelles adhésions et ré-adhésions
  • Actualités de l’INPE
  • Projets en cours
  • Questions diverses et suggestions des adhérents

Les rapports financiers 2014 et 2015 seront consultables sur place et vous pourrez en demander une copie. Le rapport moral 2014 sera également disponible. Il est à rappeler que le bureau actuel, élu en avril 2013,  ne sera renouvelé qu’au cours de la prochaine assemblée générale, en mars ou avril 2017

 

Bureau actuel :

Fonction

Nom & Prénom

Contact

Téléphone

Présidente

Fatma Dahlouk

fatoumadah@yahoo.fr

25830789

Vice présidente

Fatna Belhaj

belhaj.zoubeir@planet.tn

21888864

Secrétaire Générale

Nozha Bebba

nozha.bebba@gmail.com

21101245

Secrétaire Général Adjointe

Férida Belkadhi

20222223

Trésorier

Rym Blaiech

ryma612@yahoo.fr

53522121

Vice trésorière

Afifa Boujbel

26326421

Suppléante

Martine Zaouche

zaouche.martine@gnet.tn

22528715

 

L’assemblée sera suivie par une réunion portant sur l’organisation de la journée de sensibilisation au bénévolat prévue à El Menzah 6 le 4 juin 2016.

 

ANNIVERSAIRES MENSUELS

Les anniversaires de l’année 2015 se sont déroulés la plupart des derniers samedis de chaque mois, avec l’appui de jeunes bénévoles dynamiques et motivés appartenant à différents clubs Interact ou Léo. Ces jeunes proposent régulièrement de venir aider Fatna et Imen Bel Hadj, organisatrices et actrices de ces fêtes. Malheureusement peu de bénévoles de l’AAINPE étaient présents. La pâtisserie Gourmandise a offert chaque fois ses délicieux gâteaux au chocolat.

Le prochain anniversaire aura lieu le samedi 28 mai à 15h

 

UN NOUVEAU DIRECTEUR A L’INPE

Madame Boularès ayant quitté ses fonctions en septembre 2014, elle a été remplacée en novembre 2014 par un directeur, Monsieur Ahmed Ben Hamda, médecin de son état, auparavant directeur d’un centre pour handicapés. Une rencontre a été organisée pour faire sa connaissance en février 2015.

 

ACTIVITES DE L’ASSOCIATION EN 2015

 

SOUTIEN DE L’ASSOCIATION A DES CAS PARTICULIERS

* A, un petit garçon de deux ans atteint d’un cancer généralisé a dû être hospitalisé à plusieurs reprises à l’hôpital Salah Azaïz. Pour l’accompagner, l’Association a recruté Neïla, une jeune fille très dévouée qui est restée en permanence auprès de l’enfant pendant son hospitalisation. Elle a veillé sur lui jour et nuit avec beaucoup de tendresse et de sollicitude. L’Association n’a pas hésité à payer un médicament très coûteux destiné à soulager les souffrances d’A et il a pu retourner dans son service à l’INPE pour y passer 3 semaines de répit, choyé par Neïla et les nourrices du service. Il est décédé fin février. Neïla travaille encore pour l’Association.

* D a été opéré pour la réfection d’une très mauvaise cicatrice qui rebutait tous les candidats à son adoption. L’opération s’est avérée beaucoup plus compliquée que prévue et vraiment nécessaire pour la santé de l’enfant. Celui-ci, accompagné d’une bénévole, a dû rester 2 nuits à la clinique. Le Dr Taher Djemal et toute son équipe ainsi que le médecin anesthésiste ont agi bénévolement. La clinique cardio-vasculaire El Manar a pris en charge l’enfant gratuitement.
Le petit D est parti en adoption peu après son opération.

* F a passé les premières années de sa vie à l’INPE avant d’être adopté en kafala. C’était un enfant aimé, heureux et bon élève, en 5ème année primaire  dans une école publique. Il était détesté par sa maîtresse d’arabe qui l’a accusé à tort d’avoir frappé un camarade et l’a puni sévèrement avant de monter contre lui les autres instituteurs. La maman a dû porter plainte auprès de la protection de l’enfance mais a dû, à la rentrée, se résigner à le changer d’établissement. L’Association a apporté tout le soutien qu’elle pouvait à F et sa maman.

* Y, un nourrisson de 3 mois présentait des réflexes de malvoyant ce qui faisait craindre qu’il soit aveugle. Le Dr Samira Marrakchi et le Dr Farah ont pratiqué bénévolement sur lui des examens ophtalmologiques très poussés qui ont permis de prouver qu’il voyait bien. Evitant ainsi de longs mois d’attente à l’INPE, Y a pu être adopté immédiatement.

 

DONS EN NATURE RECUS PAR L’ASSOCIATION

Des lots très importants de biscuit et de lait en poudre en provenance directe d’usine, tous deux ayant une date de péremption rapprochée, ont été livrés à l’Association. Les nombreux cartons ont été rapidement distribués aux familles assistées.

La société Vitalait offre chaque mois des packs de lait pour les mères célibataires.

Les opticiens Khaled N’ciri à Ennasr et Rafik Abbes à Zahrouni continuent à offrir en permanence verres et montures pour les enfants de l’INPE, ceux des familles de placement et ceux de l’unité de vie de l’Ariana.

A l’occasion de l’aïd, deux moutons ont été offerts par des particuliers, et des fournitures scolaires ont été fournies gracieusement à l’occasion de la rentrée.

 

DONS EN NUMERAIRE

Les dons faits par des membres de l’Association, des sympathisants, des anonymes ou des fidèles permettent à l’Association de mener à bien ses activités de base. Les dons qui sont effectués de manière régulière sont particulièrement précieux pour l’Association, car ils lui permettent non seulement de payer les dépenses courantes, mais aussi de concevoir des projets. A ce propos, en novembre, un don de 10 000 dinars a été offert à l’Association pour aider à la création d’une nouvelle unité de vie. D’autres dons très importants ont permis de garnir le jardin de l’INPE de jeux adaptés aux différents âges.

L’UBCI, avec la galerie Sladin et Majed Zalila ont organisé une exposition collective caritative de grands peintres tunisiens en avril 2015. La vente des tableaux a rapporté à l’association la somme de 1000 dinars.

 

DEPENSES DE L’AAINPE POUR L’INPE

* Employés de l’INPE :

A la demande de l’INPE, l’Association rémunère 3 vacataires depuis 2011 : 2 assistantes à la pharmacie de l’Institut et une troisième comme accompagnatrice de bus, c’est à ce poste que nous avons gardé Neïla.

* Vacataires :

Un professeur de sport a été recruté pour 3 séances par semaine à l’Institut.

Une jeune animatrice, Soumaya, a été recrutée pour le service Canaris l’été. Son sérieux et son dévouement ont amené l’Association à la recruter comme vacataire à la rentrée 2015.

Un instituteur a été embauché en octobre 2014 pour assurer le soutien scolaire de 3 élèves du primaire, à raison de 2 vacations par semaine à l’Institut.

Un instituteur effectue des vacations à l’unité de vie de l’Ariana.

* Soutien scolaire pour les enfants en famille de placement (garderie, cours particuliers, transport, jardin d’enfants) : 30 à 35 familles en bénéficient (20 à 120 D par mois).

*Ecoles spécialisées : l’Association prend en charge le paiement de la scolarité de 2 enfants de l’INPE au centre thérapeutique « Le Petit Pirate » d’El Omrane.

* Taxi : L’Association a payé un taxi pour le transport des handicapés qui vont à l’AGIM pendant toute l’année scolaire 2014-2015.

* Frais médicaux : des examens spécifiques (IRM, scanners et autres) effectués dans le privé sont payés par l’Association pour les enfants en instance d’adoption. Des analyses médicales sont également effectuées dans le privé pour certains enfants. Des médicaments qui n’existent pas à la pharmacie de l’INPE sont achetés, ainsi que des couches spéciales pour jeunes adultes remises chaque mois à des adolescents handicapés.

 

ACTIVITES REGULIERES DES MEMBRES DU BUREAU

* Permanence assurée par Fatna Bel Hadj et Fatma Dahlouk les mardis et jeudis à partir de 9h au local de l’AAINPE à l’INPE : aide aux mères célibataires et aux familles de placement, organisation des activités associatives et coordination avec la Direction et les différents services de l’Institut, suivi des enfants, problèmes administratifs, gestion des dépenses pour l’INPE, paiement du personnel rémunéré par l’AAINPE, réception des visiteurs et information aux futurs bénévoles…

* Réception, tri et rangement des dons par Nozha Bebba et Latifa Boujbel dans le local, aux heures de permanence, assistées par quelques bénévoles dont Nathalie Merrir. Elles donnent chaussures et vêtements appropriés aux enfants dont les familles viennent demander de l’aide.

*Tri et rangement dans la maison de l’Association : Fatna et Nozha

* Organisation des anniversaires, des fêtes, des sorties et excursions, des visites de l’INPE : Fatna

* Recherche de financements, organisation d’activités culturelles sponsorisées : Martine Zaouche

* Encadrement, soutien et suivi des unités de vie : Fatna, Fatma, Nozha et Martine

* Travail de bureau, rédaction des courriers, rapports, bulletins, bilans : Martine

* Tenue des comptes et trésorerie : Rym Blaïech assistée de Fatna.

* Relations avec les autres associations et organisations : Fatna et Fatma.

 

ACTIVITES DES BENEVOLES

Depuis l’arrivée de Raoudha Mellakh, qui est très active, nous avons vu arriver de nouvelles bénévoles en nombre qui font beaucoup sortir les enfants dans le jardin ou la salle de jeux.

Nous avons décidé de faire encadrer les nouveaux bénévoles (souvent par Raoudha et Catherine) pendant leurs premières visites et de ne les inscrire qu’après.

Raoudha a pris en charge la salle de jeux qui a été bien aménagée, grâce, en particulier au club Unesco de l’école Robert Desnos.

Un événement : une course solidarité organisée en mai par l’école Paul Verlaine de La Marsa a permis de financer en partie de nouveaux espaces de jeu dans le jardin qui est devenu ainsi beaucoup plus agréable. Une donatrice, vivant en France a aussi participé généreusement à cet aménagement.

L’ONG du Volontariat Français a proposé de faire bénéficier l’Association d’un partenariat de bénévolat qui a commencé en 2014. L’aide des volontaires est très appréciable.

De jeunes bénévoles ont organisé des ateliers le samedi ou dimanche après-midi (dessin, théâtre, jus d’orange, peinture acrylique…). Les enfants ont beaucoup apprécié.

Khaoula et Amal Hili, aidées par les jeunes bénévoles ont organisé un dîner caritatif à l’auberge de jeunesse de la Médina en janvier 2016. Un diner dans un cadre agréable et convivial où beaucoup de bénévoles ont eu l’occasion de mieux se connaitre.

Le site officiel de l’association et la page facebook sont tenus et mis à jour par Catherine Achour. Elle répond le plus rapidement possible aux courriers reçus. Vous êtes invités à interagir sur ces liens et à les consulter.

 

VACANCES DES ENFANTS

* Ramadan : Le propriétaire et l’équipe du restaurant Happy Days ont offert un dîner et une soirée ramadanesque avec une animation par un magicien aux grands de l’INPE.
Une dizaine enfants ont été invité par une bénévole Marie Anne à la rupture du jeûne, accompagné d’autres bénévoles, ils ont passé un agréable moment familial.

Fatna et des bénévoles étaient présents pour accompagner les enfants à leur circoncision, offerte par la clinique Montplaisir le 27 du mois de ramadan.
Les deux jours de l’aïd ont été fêté  joyeusement avec notre participation, celle du Croissant Rouge, et un spectacle de danse de l’association « Les enfants de Mehdi ».

* Certains des enfants de famille d’accueil ont pu partir quelques jours en colonie de vacances à Tabarka.

* Les enfants de l’INPE ont pu se rendre assez souvent au centre aéré « les Colombes » de Tony de Haro à Salammbô pendant le mois d’août.

* Les enfants des unités de vie et Rahma ont pu bénéficier des colonies de vacances de Tabarka.

*Mireille Selmi a invité à plusieurs reprises 4 enfants chez elle, à El Haouaria, pour un séjour linguistique avec Marie Anne.

 

* Séjour à Mahdia : Mr Béchir Sfar, propriété de l’hôtel El Mehdi à Mahdia, a offert pour la 4ème fois une semaine de vacances aux enfants de l’INPE début novembre (36 personnes). Les animateurs de l’hôtel se sont dépensés sans compter pour amuser les enfants.

Un courrier était en préparation pour remercier tous les intervenants lorsque nous avons appris avec tristesse le décès brutal de Mr Bechir Sfar dans un accident de la route. Mr Sfar était d’une générosité rare, une personne au grand cœur, sensible au malheur des autres et toujours prêt à aider, à soutenir, à apporter des solutions pour chacun avec la plus grande abnégation. Ce qu’il a fait pour les enfants de l’INPE restera gravé dans nos cœurs.

 

CONCERT DU 16 OCTOBRE A L’ACROPOLIUM DE CARTHAGE

Les amateurs de musique classique ont été comblés en assistant aux deux concerts organisés par Martine Zaouche dans le cadre de l’Octobre Musical de Carthage, avec une formation de musique de chambre de sept artistes dont Roberte Mamou (piano), Olivier Charlier (violon) et Justus Grimm (violoncelle) tous bien connus du public de l’Acropolium.
Le premier concert, le 17 octobre, au profit du centre médico-socio-éducatif El Walid de l’Ariana, était d’une qualité exceptionnelle, et a ravi les mélomanes avec des œuvres de Schubert.
Le deuxième concert, le 19 octobre, donné au profit de notre Association a été tout aussi remarquable. Intitulé « de Prague à Moscou » il comprenait entre autres des œuvres de Tchaïkowski, Smetana, Dvorak, un vrai régal pour les mélomanes.

Il faut noter que les musiciens ont accepté des cachets très modiques pour ces concerts. Quant à  Roberte Mamou, elle n’en a pas pris du tout.

 

LES UNITES DE VIE

Les deux unités de vie, celle de l’Ariana et celle du Bardo (ouverte en septembre 2014), sont l’objet de la plus grande attention de la part des membres du bureau.
Nessima et ses 5 enfants se sont habitués à leur nouveau quartier, quatre des enfants sont maintenant scolarisés dans l’école voisine où ils vont à pieds. Seul Mohamed va encore à l’UNESI.
L’unité de vie du Bardo, pilotée par Leïla qui montre de grandes qualités dans son rôle de maman et de maîtresse de maison, dépend financièrement de l’association Darna mais elle est soutenue et épaulée en toutes circonstances par notre Association avec laquelle elle entretient des rapports très étroits.
La réussite de ces deux unités de vie est si spectaculaire (enfants gais, épanouis, fous d’amour pour leur maman !) qu’il tarde à l’Association d’en créer d’autres.

 

CONDOLEANCES

Nous présentons nos sincères condoléances à Nozha Bebba, ses enfants et leur famille pour le décès de Mr Said Bebba. Le défunt, n’était pas que l’époux de Nozha Bebba, c’était un homme généreux, qui accueillait chez lui en parrainage les enfants de l’INPE, qui rendait visite régulièrement aux enfants de l’unité de vie de l’Ariana et les emmenait lui-même chez le coiffeur. Il sollicitait ses amis et ses connaissances pour avoir des dons pour l’association. La maladie ne l’a pas empêché de rester proche des enfants de l’INPE et des actions de l’association jusqu’au bout. Paix à son âme, son souvenir restera gravé à jamais dans nos mémoires.

 

--------------------------------Haut
   

RAPPORT MORAL de l'année 2014

Imprimer

Mars 2015

Les actions de l’ASSOCIATION des AMIS de l’INPE (AAINPE) ont été comme chaque année régulières, multiples et variées.

ACTIVITES au LOCAL DE L’ASSOCIATION

Accueil des personnes A L’INPE où l’association dispose d’un local, des permanences ont été comme d’habitude assurées deux jours par semaine, afin de recevoir toutes les personnes qui viennent chercher de l’aide auprès de l’association. Ces personnes sont :

- Les mères célibataires  qui, ayant laissé leur enfant à l’institut, lui rendent visite chaque semaine pour maintenir un lien affectif, et viennent chercher des informations et un soutien moral auprès des membres du bureau.

- Les mères célibataires qui, ayant décidé de reprendre leur(s) enfant(s), viennent chercher, le jour de la sortie, le trousseau que l’association leur a préparé. Elles retournent ensuite tous les mois à l’association pour prendre le nécessaire (couches, lait, vêtements, etc.).

- Les familles de placement familial qui viennent chercher chaque début de mois l’aide financière que l’AAINPE leur accorde (sur demande de l’INPE) pour les frais scolaires des enfants dont ils ont la charge (crèche ou garderie, cours de soutien, formation professionnelle, cours de sport).

- Les personnes qui demandent des renseignements sur l’association et comment y adhérer, et les bénévoles pour coordonner leur action avec les responsables de l’association.

- Le personnel de l’administration qui a sans cesse besoin de l’AAINPE pour pallier aux carences de l’institut, que ce soit en produits de toilette, vêtements, jouets, médicaments, ou en consultations médicales, examens médicaux ou opérations chirurgicales dans le privé. (C’est ainsi qu’à la veille de l’aïd seghir, il a fallu trouver en urgence des vêtements neufs pour les enfants, l’INPE n’étant pas en mesure de les fournir). Il faut également organiser avec l’administration les loisirs des enfants (anniversaires, fêtes, sorties à l’extérieur, etc.).

- Les familles désireuses d’adopter un enfant qui demandent un complément d’information.

- Les personnes qui viennent apporter des dons à l’AAINPE, etc.

Tri, rangement et distribution des dons en nature

Les dons reçus par l’AAINPE sont très importants, qu’ils viennent de particuliers ou de sociétés. Les dons des particuliers consistent la plupart du temps en vêtements et objets pour enfants qu’il faut trier suivant le sexe des enfants, la taille et la saison, de manière à pouvoir les redistribuer le plus rapidement possible suivant les besoins des uns et des autres. Les dons des sociétés consistent en produits alimentaires industriels (lait en poudre, biscuits, céréales, etc.) qu’il faut dispatcher rapidement pendant qu’ils sont encore consommables.  Tous ces dons ont été très importants en 2014 (ils sont d’autant plus importants qu’est sérieuse la réputation de l’association), et leur redistribution représente un énorme travail qui doit être fait chaque semaine pour éviter la saturation du local. Les membres du bureau sont aidés en cette tâche par des bénévoles assidus et motivés qui ne ménagent pas leur peine pour alléger le travail des responsables. Les dons reçus en grande quantité ont été acheminés vers les régions les plus pauvres du pays par le biais d’associations amies.

Adhésion des nouveaux membres

L’année 2014 a vu enfin le retour substantiel du nombre des adhésions. Après des années de désaffection pour cause de révolution, les bénévoles sont de retour parmi nous, encouragés et entraînés par des volontaires étrangères - la plupart françaises -, qui, par leur motivation et leur amour des enfants, font des émules parmi les tunisiennes.

Les adhésions se font au local de l’association les mardi et jeudi lors des permanences. La personne responsable des adhésions explique au candidat(e) à l’adhésion tout ce qu’il faut savoir lorsque l’on veut être bénévole et lui fait lire le code de déontologie. Pour adhérer à l’AAINPE, il faut s’engager à le respecter, et s’acquitter de la somme de 30d pour la cotisation annuelle. Un nouveau code (ou charte du bénévolat)  est en cours d’élaboration. Dorénavant, il sera obligatoire pour les nouveaux adhérents d’effectuer plusieurs visites encadrées par des anciens avant de recevoir le badge qui permet l’entrée à l’institut.

Organisation et planning des activités de l’association

Toutes les activités de l’association doivent être planifiées et organisées en accord avec l’administration. Grâce à la présence quasi-permanente de notre vice-présidente, Mme Fatna Bel Hadj, et à son dévouement sans faille, ce travail a été fait semaine après semaine, très souvent en dehors des heures de permanence, et non sans difficulté en raison des nombreux problèmes administratifs (manque de cohésion ou absence des responsables, bureaucratie lourde, retards systématiques pour l’obtention des autorisations, chauffeur du bus de l’INPE - affecté exclusivement au transport des enfants - non disponible, bus en panne, personnel de l’administration en séminaire sans qu’il y ait un seul responsable à son poste, congés de maladie de longue durée, etc.). Dans ce contexte peu favorable, Mme Bel Hadj a réussi à coordonner les sorties, les activités périscolaires, les anniversaires, les rendez-vous médicaux en ville, l’accompagnement des enfants malades à l’hôpital, et bien d’autres choses encore.

ACTIVITES de l’ASSOCIATION

Visites aux enfants et participation des bénévoles

Les bénévoles munis du badge fourni par l’association ont effectué des visites aux enfants tout au long de l’année, selon leurs disponibilités personnelles et en respectant les horaires fixés par l’administration, soit le matin de 9h à midi, et de 15h à 18h l’après-midi.

Certains bénévoles sont très engagés et, en plus des visites régulières aux enfants, donnent de leur temps pour accompagner les enfants lors des excursions, aider au tri des vêtements et autres dons, fournir des équipements et participer aux anniversaires et fêtes diverses. Certains même soutiennent l’association financièrement comme Raoudha qui en prend à sa charge le salaire d’un orthophoniste pour 2 séances par semaine dans le service Rihane, et le salaire d’un chauffeur pour le ramassage scolaire. Une autre bénévole, Olivia, est venue en aide à un jeune en danger d’islamisation, rejeté par sa famille d’accueil. Elle lui a trouvé du travail dans un café du lac géré par son mari, et depuis, ce jeune a repris ses études en internat et fait le gardien au café pendant le week-end. Quant à nos amies religieuses, elles travaillent assidument pour les enfants, soit dans les pouponnières des hôpitaux (comme Chiara et Julia) soit à la crèche du centre El Amel pour les mères célibataires de la Soukra, et elles aident pour les anniversaires et en toutes circonstances. Toutes ces bénévoles motivées et dynamiques sont un soutien précieux pour l’association.                                                                                          

Anniversaires des enfants

Chaque dernier samedi de chaque mois ont été fêtés les anniversaires des enfants nés dans le mois. C’est l’occasion d’organiser une belle après-midi récréative pour tous les grands (3 ans et plus). Cette année, le travail de l’association a été facilité grâce à la participation active et efficace de nombreux bénévoles issus d’associations de jeunes comme les LEO ou le LIONS CLUB ELYSSA ou d’autres organisations caritatives.                                                         

Animations, excursions, spectacles et séances de sport

Des animations ont été organisées pour distraire les enfants lors des congés scolaires ou les jours fériés : une bénévole, Olivia, a fait venir un magicien de Hammamet, une autre a fait venir un clown le lendemain de l’aïd. Un donateur a offert deux moutons à l’occasion de l’aïd el kebir, pour la plus grande joie des enfants. Des sorties ont été offertes aux enfants, notamment une très belle soirée au Festival de Carthage (Peter Pan avec patinage sur glace), une sortie au cirque italien et une sortie au nouveau parc de loisirs Carthage Land au lac. Un professeur d’éducation physique ayant une salle de sport à Denden, a été amené par le Dr. Saadaoui en accord avec la psychologue Insaf, pour des vacations de taekwondo de 17 à 19h deux fois par semaine. Les tenues ont été fournies par l’association.

Prestations de l’association pour l’INPE

L’association a pris en charge financièrement, à la demande de l’administration, un grand nombre de dépenses, par exemple :                                                                                                                                                       - les allocations mensuelles à une trentaine de familles de placement  (1680d/mois).

- les salaires pour deux accompagnatrices et une pharmacienne (450d)

- les frais de scolarité de plusieurs enfants handicapés dans des écoles spécialisées (1000d /mois pour 4 enfants au « Petit Pirate »).

- le salaire du chauffeur recruté pour conduire quotidiennement les 5 enfants à Khaznadar et 3 autres à l’AGIM et retour a été payé  par une généreuse bénévole (400d/mois).

- le salaire d’une institutrice qui vient 2 fois par semaine de Denden pour assurer le soutien scolaire des enfants de deux services (Canaris et Rihane) a été payé par SANTE SUD.

- les frais de consultations médicales, analyses et examens divers (radios, scanners et IRM) pour des enfants en urgence de santé ou en attente d’adoption. (Seuls les enfants bien portants partent en adoption, lorsqu’il y a un doute sur la santé de l’enfant en attente d’adoption, il faut donc effectuer des examens pour tranquilliser les futurs parents et accélérer la procédure). Les scanners et IRM, grâce à Dalila Maaref qui travaille à la Clinique des Berges du Lac, sont faits à un tarif réduit pour l’association.

- les frais d’entrée dans les parcs de loisir, pour les spectacles et autres excursions.

- l’achat de couches spéciales -adulte- pour des adolescents handicapés en placement.

- l’achat de médicaments coûteux  pour les familles de placement.

- Les frais d’optique sont pris en charge par les opticiens Khaled N’ciri et Rafik Abbes qui fournissent gratuitement les lunettes (montures et verres).

Dons à l’association

L’ONG SANTE SUD a aidé substantiellement l’AAINPE cette année. Elle a payé les vacations d’une institutrice deux fois par semaine et a participé à l’aménagement de certains services. Elle a par ailleurs acheté de grands fauteuils confortables pour donner le biberon (et qui servent aussi aux nourrices pour faire la sieste!). Elle a financé l’installation de deux portiques métalliques entre les services Fell et Nesrine, et entre les services Roses et Yesmine.

Deux associations tunisiennes basées en France et très actives, ont été très généreuses. L’association UN GESTE POUR TOUS, de Nice, présidée par M. Brahim Djebali, a offert une grande quantité de couches pour handicapés ainsi que du lait en poudre et des biberons. L’association SELMA a financé et organisé, à l’occasion de Noël, une fête pour les enfants et a distribué cadeaux et chocolats. En outre, elle a fait don à l’association de bicyclettes, poussettes, pèse-bébés, bavoirs et couvertures.

Vacances d’été

Grâce à la générosité de deux fidèles membres de l’association, les enfants des unités de vie ont pu passer de très belles vacances.

Mme  Ferida Belcadhi a mis le rez-de-chaussée de sa maison de Chott Meriem à la disposition de Nessima et ses quatre enfants (Khalil, Waël, Rim et Nadia), comme elle l’avait fait déjà l’été dernier. Ils y ont passé les mois de juillet-août, profitant au maximum de la mer (la maison est au borddel’eau).

Mme Mireille Selmi a accueilli dans sa maison d’El Haouaria pendant une semaine Leila et les 4 enfants de la deuxième unité de vie en préparation du Bardo, afin qu’elle se familiarise avec ses futurs enfants. Et pendant une autre semaine, Mireille a accueilli les enfants que l’association suit assidument : les jumeaux de Bakhta, mère célibataire exemplaire, et Rahma, fille de Zina qui travaille à l’INPE. Pendant ces vacances, une amie enseignante de l’association, Marie Anne, leur a fait faire des devoirs de vacances.

Psychomotriciennes de l’été

Comme chaque été depuis plusieurs années, des étudiantes de l’école supérieure de santé de l’Hôpital de la Salpêtrière sont venues effectuer leur stage de première année à l’INPE.  Elles étaient au nombre de trois cette année, mais elles ont passé six semaines d’affilée entre juillet et août. C’est l’occasion pour elles d’appliquer les techniques apprises au courant de l’année, et de se familiariser avec de jeunes enfants handicapés. C’est un grand bonheur pour ces enfants qui font l’objet de toute leur attention et tirent grand profit de leur présence.

NOUVELLES REALISATIONS

Centre aéré  « Les mouettes » de Salammbô

Au mois de mai, une rencontre a eu lieu entre M. Tony De Haro, président de l’association « Casa de España », et les membres du bureau, ce qui a débouché sur la création d’un centre aéré d’été dans la maison de l’association située à Salammbô en bord de mer. Pour financer le projet, il a été convenu d’organiser une soirée dansante (soirée africaine) le 20 juin, ce qui a permis le démarrage des activités le 30 juin. M. De Haro mettant sa magnifique maison à la disposition de l’AAINPE, il revenait à l’association d’organiser, en collaboration avec l’INPE, le transport et les repas des enfants, et surtout la prise en charge et l’encadrement. L’association a réussi à trouver de jeunes bénévoles, membres de l’association, étudiants en médecine ou jeunes étrangers en séjour en Tunisie. De nombreux amis de la maison d’Espagne se sont joints au groupe, et cela a fonctionné merveilleusement, malgré les contraintes du mois de ramadan. Le centre a fonctionné du lundi au vendredi jusqu’à l’aïd, et, devant le succès de cette première période, a poursuivi ses activités au mois d’août jusqu’au 25 août. Les enfants arrivaient vers 9h30, se régalaient de baignades et de jeux sur la plage. Puis, ils déjeunaient et repartaient vers 14h, radieux et impatients de revenir le lendemain. Pour permettre à tous les enfants, y compris les handicapés lourds, de profiter de ces vacances exceptionnelles, une rotation en deux groupes d’une vingtaine a été effectuée, et l’on peut dire que cela a été une expérience extraordinaire pour tous les participants, les enfants comme les bénévoles. L’Association autant que M. De Haro souhaitent que le centre aéré fonctionne de nouveau à l’été 2015, pour donner aux enfants un peu du bonheur auquel ils ont droit.

Création de la deuxième unité de vie « DARNA II »

Faisant suite à la création, en janvier 2011, de la première unité de vie de l’AAINPE, une deuxième a été créée sur le même modèle avec le financement de l’association « Un enfant, Un espoir ». Son président, M. Elyes Boussa, était désireux de faire quelque chose pour les enfants, et, devant le succès de la première unité de vie « DARNA I », il a mis toute son énergie dans la création de la deuxième que l’on appelle « DARNA II ».                                           Une unité de vie ou maison familiale permet à plusieurs enfants de l’INPE qui, par manque de chance ou à cause d’un handicap léger, n’ont pas pu être adoptés, de trouver un foyer où la vie familiale est recréée autour d’une maman de substitution. Il faut savoir que, passé l’âge de 6 ans, les enfants de l’INPE ne peuvent plus rester à La Manouba, et l’état tunisien n’a pas de structure adaptée pour les accueillir. Pour éviter à tout prix qu’ils ne soient dirigés vers le centre Es-Sened de Sidi Thabet pour polyhandicapés sans famille, l’association a donc créé une première unité de vie, et la deuxième vient de voir le jour, grâce à M. Boussa qui s’est engagé avec passion dans ce processus. C’est l’AAINPE qui a trouvé la personne idéale pour assurer le rôle essentiel et à long terme de maman, et c’est M. Boussa qui a pris le relais de l’AAINPE pour financer et mettre en place l’unité de vie. Les préparatifs ont été faits au printemps, avec la sélection des enfants, la formation de la maman par les psychologues de l’INPE, et la location et aménagement de la maison, au Bardo.

La maman s’appelle Leila, les enfants Fadi, Moëz, Firas et Mohamed, âgés de 8 à 10 ans. Ils sont installés dans un vaste rez-de-chaussée de maison au Bardo, et deux d’entre eux vont à l’école voisine. Les deux autres sont scolarisés dans un centre spécialisé pour enfants ayant des retards à L’UNESI de l’Ariana où ils sont très bien pris en charge.

Création de la nouvelle salle de jeux et d’ergothérapie

Cette salle, en travaux depuis longtemps, s’apprête à ouvrir ses portes. Elle permettra aux activités éducatives de s’y exercer le matin pour les handicapés, (ergothérapie, rééducation, orthophonie), et aux activités ludiques d’y prendre place l’après-midi, sous la conduite de la psychologue Raodha. La réhabilitation de cette salle a pu être effectuée grâce à un don de la Principauté de Monaco et un autre du Lions Club Elyssa qui ont veillé au bon déroulement des travaux et s’activent encore pour y installer des climatiseurs. L’AAINPE a participé à l’aménagement pour un montant de 5.000d, ainsi que le Club UNESCO de l’école ROBERT DESNOS qui a organisé des collectes pour l’achat des jeux éducatifs.

Assemblée générale

L’assemblée générale de l’AAINPE a eu lieu en mars 2014, en présence des adhérents actifs. Après lecture des rapports moral et financier, les participants ont discuté des difficultés que rencontrent les membres de l’association pour exercer leurs activités au quotidien, des projets en cours et de questions diverses.

--------------------------------Haut
 

BULLETIN D'INFORMATION n° 49

Imprimer

AVRIL 2014


ANNIVERSAIRES MENSUELS

Le prochain anniversaire aura lieu le SAMEDI   26 AVRIL  2014

 

Les anniversaires de l’année 2013 se sont déroulés à la fréquence habituelle, mais en l’absence criante de bénévoles, ils ont été organisés avec l’appui de jeunes actifs appartenant à différentes sections du ROTARACT, du LEO CLUB ou d’autres Clubs de Jeunes. Ces jeunes, dynamiques et motivés, sont déjà familiarisés avec les actions de bénévolat et proposent spontanément leur aide à Fatna Bel Hadj qui l’accepte bien volontiers, car elle se retrouve la plupart du temps seule pour tout apporter, mettre ne place, organiser, animer, encadrer, remettre en place et nettoyer avec des aides qui se comptent sur les doigts d’une main : Imen, Maha et Mehdi. Que tous les jeunes qui s’investissent dans ces actions hautement bénéfiques pour les enfants soient remerciés ici pour leur participation généreuse.

 

 

ASSEMBLEE  GENERALE  DE L’ASSOCIATION

 

La prochaine assemblée générale aura lieu le SAMEDI 1O MAI  2014

A partir de 15h, dans la salle du service des Anges, au 1er étage du Palais.

Ordre du jour :

Bilan des activités de l’AAINPE au cours de l’année 2013

Nouvelles adhésions et ré adhésions

Questions diverses et suggestions des adhérents.

 

DONS  EN  NATURE  RECUS PAR  L’ASSOCIATION

 

Lait en poudre 1er et 2ème âge : nous recevons désormais, très régulièrement, une quantité importante de lait en poudre qui couvre nos besoins habituels et nous permet d’aider  d’autres associations et unités de vie. Et ceci, grâce à l’intervention de notre secrétaire générale, Nozha, auprès d’un importateur de lait de Tunis.

 

Lait longue conservation en bouteilles : la société VITALAIT offre chaque mois des packs de lait pour les mères célibataires et pour l’unité de vie Darna, à qui elle concède en outre des prix de gros pour les autres produits laitiers (yoghourts, beurre, crème, etc.).

 

Lunettes : les opticiens Khaled N’ciri à Ennasr et Rafik Abbes à Zahrouni, continuent d’offrir en permanence verres et montures pour les enfants de l’INPE, les enfants en placement familial ainsi que ceux de Darna.

 

Que ces donateurs soient ici remerciés pour leur générosité.

 

DONS  EN  NUMERAIRE  RECUS  PAR  L’ASSOCIATION


Les  dons faits par des membres de l’association, des sympathisants, ou des anonymes,  permettent  à l’association de mener à bien ses activités de base.

Les dons qui sont effectués de manière régulière sont particulièrement précieux pour l’association, car ils lui permettent, non seulement de  payer les dépenses courantes, mais encore d’anticiper sur ses actions futures. Un grand merci a ces donateurs pour leur soutien fidèle.

 

DEPENSES  DE  L’ASSOCIATION  POUR  L’I.N.P.E


Employées. A la demande de l’INPE, l’association rémunère 3 vacataires depuis 2011. Deux ont été affectées à la pharmacie de l’institut comme assistantes, et une troisième, Refka, a été chargée d’accompagner un enfant handicapé scolarisé à l’extérieur (le travail de Refka consiste à emmener le petit à l’école et à rester auprès de lui pour l’aider pendant toute la journée). Ces trois personnes sont  rémunérées chacune 120d/mois pendant  toute l’année. Depuis le mois d’octobre, une éducatrice française, Inès, s’est proposée pour venir s’occuper bénévolement des enfants handicapés de l’institut. Elle vient tous les matins, et l’association lui accorde une indemnité de 100d/mois pour le transport, car elle habite loin et n’est pas motorisée.


Soutien scolaire pour les enfants en familles de placement (frais de garderie, demi-pension, étude, transport, jardin d’enfants, etc.). 35 familles en bénéficient, à raison de 20 à 120D/mois et par famille. 2 enfants de l’INPE en profitent aussi pour le soutien scolaire et le transport à raison de 120D/mois.

 

Frais de scolarité pour écoles spécialisées. L’AAINPE prend en charge le paiement de la scolarité de 5 enfants de l’INPE,  au centre thérapeutique « Le Petit Pirate » d’El Omrane, pour un montant de 1.750D tous les deux mois pour les 5 enfants.

 

Frais médicaux. Des examens spécifiques, IRM, scanners et autres sont payés par l’AAINPE pour les enfants en instance d’adoption. Ces examens sont destinés à écarter tout risque d’anomalie grave chez ces enfants, afin de rassurer les familles adoptantes, et d’accélérer les procédures d’adoption, car les délais d’attente à l’hôpital sont beaucoup trop longs. Des analyses médicales sont également effectuées dans le privé pour certains enfants. En outre, des médicaments (qui ne se  ne trouvent pas à la pharmacie de l’INPE) sont achetés ainsi que des couches spéciales pour jeunes adultes qui sont remises chaque mois à trois adolescents handicapés.

 

COLONIES  DE  VACANCES

 

En 2013, les enfants de l’INPE, pas plus que les enfants en placement familial, n’ont eu droit aux colonies de vacances de Hammamet. L’ex-ministre en charge de la femme et de l’enfant, Sihem Badi, n’ayant pas jugé nécessaire de faire bénéficier les enfants de ces vacances pourtant essentielles pour eux, ils ont donc été privés des plaisirs de la mer cette année.

Cependant, certains enfants ont pu avoir des vacances grâce à des personnes généreuses :

 

Séjour à El Haouaria.

Une de nos plus fidèles bénévoles, Mireille Selmi, a prêté sa maison d’El Haouaria pour un séjour éducatif de 10 jours en août pour des enfants de mères célibataires avec leurs mamans.

 

Séjour à Chott Meriem.

Notre secrétaire générale adjointe, Ferida Knani, a mis à la disposition des quatre enfants de Darna et de leur maman Nessima le rez-de-chaussée de sa maison de Chott Meriem pour tout le mois de juillet. Vacances de rêve pour les enfants et leurs deux mamans, pleines de sollicitude et d’attention. Ferida a promis de faire la même chose pour le mois de juillet prochain.

 

Séjour à Mahdia.

Monsieur Béchir Sfar, propriétaire de l’Hôtel El Mehdi à Mahdia, a offert, pour la troisième année consécutive, un séjour de cinq jours à un groupe de 30 enfants de l’INPE et leurs 15 accompagnateurs, début novembre. Nessima et les enfants de Darna ont pu en profiter aussi, le temps d’un le week-end, véhiculés par Zoubeir Bel Hadj. Fatna et l’éducatrice Delila ont assuré l’encadrement du groupe, et les animateurs de l’hôtel se sont dépensés sans compter pour offrir toutes sortes d’activités aux enfants. Une promenade en petit train a même été offerte aux enfants. L’association remercie chaleureusement toutes ces personnes grâce à qui ce séjour a été un véritable enchantement pour les enfants.

 

ACTIVITES  DES MEMBRES DU BUREAU

 

- Permanence assurée par Fatna Bel Hadj et Fatma Dahlouk les mardi et jeudi à partir de 9h au local de L’AAINPE a l’institut : aide aux mères célibataires et aux familles de placement, organisation des activités associatives et coordination avec la direction, relations permanentes avec les différents services de l’institut, suivi des enfants, problèmes administratifs, gestion des dépenses pour l’institut, réception des visiteurs, paiement du personnel rémunéré par l’association, etc. etc.

 

- Tri des dons et rangement des effets dans le local de l’association pendant les heures de permanence et  à d’autres moments par Nozha Bebba et Nathalie Merrir.

 

- Tri et rangement dans la maison de l’association effectués en continu par Fatna et Nozha.                -

 

-  Organisation des goûters du samedi après-midi, des fêtes et des visites se déroulant à l’institut à la charge de Fatna Bel Hadj et sa famille.

 

-  Organisation des sorties et excursions : Fatna Bel Hadj.

 

-  Participation aux réunions, séminaires et colloques : Fatna Bel Hadj et Fatma Dahlouk.

 

-  Recherche de financements et organisation d’activités culturelles sponsorisées : Martine Zaouche.

 

-  Encadrement, soutien et suivi de DARNA : Fatna Bel Hadj, Fatma Dahlouk et Martine Zaouche.

 

-  Travail de bureau, rédaction des courriers, rapports, bulletins, bilans, etc. : Martine Zaouche.

 

-  Tenue des comptes  et trésorerie : Rym Blaïech aidée de Fatna.

 

-  Relations avec les autres associations et organismes : Fatna, Fatma et Martine.

 

ACTIVITES DES BENEVOLES

 

Sœur Chiara emmène régulièrement des bénévoles à l’hôpital Wassila Bourguiba pour s’occuper des nouveau-nés en attente d’une place à l’INPE ou dans l’une des trois unités de vie à l’extérieur (El Menzah 7, Bouchoucha et prochainement Beb Souika).

 

Une de nos bénévoles a organisé à ses frais le transport de deux enfants handicapés et d’autres enfants scolarisés à l’extérieur de l’institut, le deuxième bus de l’INPE étant en panne depuis la rentrée scolaire 2013. Il faut noter que, pour cette raison, les enfants n’ont pas pu se rendre à l’école pendant tout le premier trimestre et une partie du deuxième ! A la date d’aujourd’hui, le bus n’est toujours pas réparé, ni même en instance.  Grâce au dynamisme des bénévoles françaises régulières, de nouveaux visages apparaissent parmi les visiteuses de l’institut. Parentes d’élèves ou retraitées des écoles françaises, elles  se rendent dans les services où le personnel manque en permanence. Parentes d’élèves ou retraitées des écoles françaises, leur présence est vivement appréciée, surtout par les  plus grands enfants.

 

PSYCHOMOTRICIENNES

 

Comme les autres années, les psychomotriciennes françaises, élèves de l’école des auxiliaires de santé de la Pitié-Salpêtrière, sont venues effectuer leur stage d’été à l’I.N.P.E. Quatre d’entre elles sont venues en mai et sont restées jusqu’à fin juin. Six autres sont venues en juillet et sont restées jusqu’à fin août. Leur travail auprès des enfants est remarquable et vivement apprécié, car elles pallient l’absence cruciale des bénévoles et du personnel de l’INPE en été, surtout pendant le mois de ramadan. Nous les remercions vivement pour l’aide précieuse qu’elles apportent chaque année à l’association.

 

ACTIONS  DIVERSES  POUR  COLLECTER  DES  FONDS

 

BRADERIE DU 11 JUIN au CENTRE CULTUREL D’EL MENZAH 6

 

L’association ayant opté cette année pour une braderie à l’extérieur de l’INPE, elle a choisi le Centre Culturel d’El Menzah 6 qui a proposé un espace en plein air à un prix modique. Les bénévoles ont donc conjugué leurs efforts pour organiser cette manifestation qui a rencontré un succès fort appréciable. Malgré la chaleur, les visiteurs ont été nombreux et beaucoup sont venus en famille, profitant de la journée du samedi. Pendant que les parents faisaient leurs achats, les enfants ont pu s’amuser, encadrés par des animateurs. Le buffet  salé, sucré et boissons, a été entièrement fourni par des donateurs généreux : Sté de transformation Alimentaire, SFBT, pâtisserie Ben Yedder, Sotubi-Sotuchoc, etc.

 

CONCERT DU 16 OCTOBRE A L’ACROPOLIUM DE CARTHAGE

 

Les amateurs de musique classique ont été comblés en assistant à un concert le 16 Octobre,  concert organisé par Martine Zaouche dans le cadre de l’Octobre Musical de Carthage, et  au profit de l’association. Ce concert avait pour interprètes le prestigieux maître français de l’ alto, Gérard Caussé, accompagné au piano par Roberte Mamou, pianiste bien connue du public tunisien. L’assistance, nombreuse en ce deuxième jour d’aïd, et la participation de sponsors généreux a fait de ce concert une soirée exceptionnelle et a permis de récolter une coquette somme d argent pour l’association. Un deuxième concert à but caritatif a suivi le 22 Octobre, toujours dans le cadre de l’Octobre Musical de Carthage à l’Acropolium, au profit de l Association des Enfants de la Lune. C’était un duo violoncelle – piano, interprété par le flamboyant violoncelliste Justus Grimm et Roberte Mamou, qui a ravi les mélomanes. Il faut noter que les musiciens ont accepté des cachets très modiques pour ces concerts. Quant à  Roberte Mamou, elle n’en a pas pris du tout.

 

VISITE   DES  ELEVES   DE  L’ECOLE  ROBERT  DESNOS

 

Nous recevons un soutien régulier de la part du Club Unesco de l’Ecole Robert Desnos à El Omrane. Sous la conduite de Mme Ilhem Bachraoui, enseignante du primaire, plusieurs visites ont été effectuées pendant l’année scolaire par les élèves de différentes classes. Ils apportent des cadeaux appropriés pour les enfants ainsi que le produit des collectes organisées par le Club Unesco au sein de l’école : soit de l’argent liquide, soit des objets achetés avec l’argent récolté (fauteuils roulants, poussettes, lait, couches, etc.). Ils profitent de ces visites pour offrir aux enfants un délicieux goûter auquel ils participent activement en s’occupant des enfants avec beaucoup d’attention. Un grand merci à Mme Bachraoui, ses  collègues et ses élèves pour cette sollicitude fidèle et généreuse.

 

SORTIES  ET EXCURSIONS

 

Le 25 décembre, grâce à Tunisie Voyages en collaboration avec Mme Borghol de l’association Mehdi, les enfants ont pu passer une journée au centre de loisirs Carthage Land à Hammamet, et effectuer une visite de Nabeul. Les frais de transport, de repas et d’entrée dans le parc étaient supportés par Tunisie Voyages ainsi que l’encadrement. Une autre excursion a eu lieu au parc Friguia de Bouficha aux frais de l’association.

 

ACTIVITES LUDIQUES PENDANT LES VACANCES

 

Les sœurs de Mère Teresa de La Goulette ont proposé à l’association de recevoir pendant 2 semaines, tous les matins, les enfants de l’INPE âgés de 4 à 6 ans pour des activités diverses et variées (baignades, jeux, activités sportives, etc.). Une vingtaine d’enfants ont ainsi profité de ces matinées récréatives, encadrés par de jeunes bénévoles italiens très dynamiques. Un grand merci aux sœurs pour cette heureuse initiative qui se répètera cette année.

 

«  DARNA »

 

L’unité de vie est l’objet de la plus grande attention de la part des membres du bureau. Un évènement de taille s’est produit en décembre : le déménagement dans une maison plus petite et dans un quartier plus proche des écoles. Nessima et ses cinq enfants ont donc quitté la grande maison de La Soukra et son jardin pour un vaste rez-de-chaussée à l’Ariana (centre ville). Gros travail pour Nessima, mais avec l’aide de Fatna et de son mari (Zoubeir a démonté et remonté tout seul toutes les armoires), les choses ont trouvé rapidement leur place.  Des changements sont intervenus au niveau de la scolarisation : les enfants ont fait tellement de progrès que deux d’entre eux ont pu quitter le centre El Walid de l’Ariana pour intégrer l’école préparatoire. R a rejoint K dans son école de l’Ariana-Cité Nozha en classe de 1ère année,  et N vient d être acceptée en préparatoire dans une école toute proche de la nouvelle maison. Il ne reste donc que deux enfants dans le centre de Mme Azouz : W et S.

 

La réussite de cette unité familiale est tellement spectaculaire qu’il tarde à l’association d’en créer une deuxième. Le financement n’est pas le problème principal. En revanche, la difficulté majeure réside dans le choix de la personne apte à endosser la responsabilité de quatre ou cinq enfants, dans un processus à long terme, avec la rude tâche de les amener jusqu’à l’âge adulte. La création de l’unité de vie est imminente, mais elle est conditionnée au recrutement de la bonne personne.

 

___________________________________________________________________________

PRECISIONS A L’ATTENTION DES PERSONNES DESIREUSES D’ORGANISER DES MANIFESTATIONS AU PROFIT DE L’Association des Amis de l’INPE :

Il est strictement interdit de prendre une quelconque initiative sans en informer les membres du bureau. En effet, seuls les membres du bureau sont habilités à collecter de l’argent au profit de l‘association, et les initiatives extérieures à l’association qui consistent à organiser n’importe quelle  collecte ou évènement doivent être dûment autorisées par l’association. Les contrevenants sont passibles de poursuite, car cette interdiction est présente dans les statuts de l’association.

________________________________________________________________

 

RECHERCHE DE FAMILLES D ACCUEIL POUR DES ENFANTS QUI N’ONT PAS EU DE CHANCE

 

Une douzaine d’enfants, pour la plupart des garçons, sont toujours en attente d’une famille qui pourrait leur apporter l’amour dont ils ont été cruellement privés depuis leur naissance. Les enfants qui n’ont pas le bonheur de grandir avec leurs parents au sein d‘une famille souffrent d‘ une telle carence affective qu’ils manifestent toutes sortes de handicaps ou de comportements déroutants. Ils sont tellement malheureux que leur développement est retardé, et ils risquent les pires dérives s’ils restent sans amour. Ils sont comme des plantes que l’on n’arrose pas : ils se dessèchent et dépérissent.

 

L’association recherche désespérément des familles qui seraient prêtes à accueillir ces enfants mal-aimés. La présence d’autres enfants dans la famille est souhaitable, car elle sera stimulante pour le nouvel arrivant et aidera à sa sociabilisation. La plupart des enfants en attente de placement sont âgés de 4 à 10 ans, et ce sont des enfants normaux, intelligents et tout à fait capables de suivre une scolarité. Ils rattraperont leur retard dès qu’ils seront dans une famille prête  les aimer.

 

Une subvention minimale est accordée par l’INPE à la famille d’accueil, et l‘aide à la scolarité, à l’habillement et aux soins médicaux est apportée par l’association.

 

Donner une famille à un enfant, c’est le sauver de l’oubli et du malheur. Il faut savoir que l’Etat n’a pas de solution à proposer pour les enfants de l’INPE qui dépassent l’âge de 6 ans. Faute de centre approprié, ces enfants sont orientés vers l’institut ES-Sened de Sidi Thabet où ils sont destinés à une vie de malheur inexorable, loin du monde et de la vie.

 

SAUVONS CES ENFANTS !

 

Les critères de sélection exigés par l’INPE sont les suivants :

Famille biparentale, unie, équilibrée, avec un ou plusieurs enfants

Age limite pour les parents : 50 ans

Famille ayant déjà montré ses capacités à élever un enfant.

Merci infiniment aux personnes qui nous permettraient de réaliser les rêves de l’association.

 

COMMENT  FAIRE  UN  DON  A  L' ASSOCIATION

Les dons en nature ou en argent sont les bienvenus à l’association,

Les DONS EN NATURE destinés aux enfants sont à remettre le mardi et le jeudi matin (de 9h à 14h) à Fatna Bel Hadj ou Fatma Dahlouk.

Nous demandons aux personnes qui apportent des vêtements de donner des vêtements en bon état, propres et triés par âge et par saison, en mettant sur chaque sac l’étiquette appropriée.

Même chose pour les jouets ou les chaussures : Nous avons besoin pour les enfants de chaussures de bonne qualité et en bon état, et de jouets qui fonctionnent et peuvent donner du bonheur aux enfants. En un mot, ne donnez pas à l’Association ce que vous êtes prêts à jeter, mais sélectionnez ce qui peut faire plaisir aux enfants.

Les dons de petit mobilier, linge et nécessaire de puériculture sont également les bienvenus pour les mères célibataires, de même que les couches, le lait en poudre ou en packs.

Important : il est absolument interdit de distribuer à l'intérieur des services des biscuits, yoghourts, bonbons ou sodas.

Les DONS EN ARGENT (espèces ou chèques au nom de l’Association des Amis de l’I.N.P.E) sont à remettre exclusivement à l'un des membres du bureau en contrepartie d'un reçu.

Les virements sont à effectuer à la

BANQUE DE TUNISIE

AGENCE DU KRAM, AVENUE BOURGUIBA

COMPTE N° : 05 10 40000055645132 68

ou à la

BANQUE BIAT

AGENCE CARNOY, EL MENZAH V

COMPTE N° : O8 O2 2O11O32OO11485 35

 

Nous remercions d’avance tous les donateurs pour leur générosité.

--------------------------------Haut
   

Page 1 sur 2

Dernière mise à jour: 19/05/2019
Association des Amis de l'INPE, INPE, rue Jabrane Khalil Jabrane, La Manouba