Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

BULLETIN D'INFORMATION n° 48

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Imprimer

MARS 2013

 

 

DESOLATION  GENERALE

 

Désolation à l’INPE, en raison de la situation dans le pays depuis la révolution, les enfants ne sont pas pris en charge comme ils devraient l’être, au grand désespoir de l’association qui ne peut malheureusement pas remédier aux problèmes internes de l’INPE.

 

Désolation à l’Association des Amis de l’INPE, car les bénévoles se font très rares.

La seule chose qui peut compenser ces carences de l’institut, ce sont les visites que font les bénévoles. Malheureusement, depuis des mois, les bénévoles ne viennent plus, et l’association se désespère, car exception faite des membres du bureau et de quelques rares assidus(ues), les enfants sont les premières victimes de cet abandon généralisé.

 

L’association en appelle donc à toutes les bonnes volontés qui peuvent venir donner de leur temps aux enfants pour leur apporter réconfort et stimulation éducative.

 

 

LE  PROCHAIN  ANNIVERSAIRE aura lieu le

SAMEDI   30  MARS  2013

 

Espérons qu’il y aura plus de bénévoles présents que pour l’anniversaire des mois derniers  où l’on comptait en tout et pour tout cinq habitués.

L’anniversaire du 23 février dernier a été plus réussi, grâce à la collaboration de l’association JCI  INNOVATION du Bardo.

Il n’y a pas si longtemps, les étudiants étaient nombreux et réguliers lors de ces fêtes d’anniversaire du samedi après-midi, et les enfants étaient ravis de pouvoir s’amuser et rire avec eux. Espérons que les étudiants aussi seront sensibles à notre appel.

 

 

ASSEMBLEE  GENERALE  DE L’ASSOCIATION.  ASSEMBLEE  ELECTIVE

 

La prochaine assemblée générale aura lieu le

 

SAMEDI  6  AVRIL  2013

 

À partir de 15h, dans la salle du jardin d’enfants du foyer.

 

L’actuel bureau a terminé son mandat et doit procéder à l’élection du nouveau bureau pour une période de deux ans (2013-2015).

 

Cette élection ne peut se faire sans une participation massive des adhérents.

Les nouvelles adhésions et les ré adhésions seront faites lors de cette assemblée.

 

Une adhésion est valable pour l’année entière, du 1er janvier au 31 décembre, moyennant 30d (15d pour les étudiants) et donne droit au badge qui permet d’entrer à l’institut.

CREATION  DE L’UNITE  DE  VIE «  DARNA »

 

Le grand évènement de l’année est assurément la création de l’unité de vie familiale « DARNA » qui a vu le jour le 17 janvier 2012. Avec un an de retard sur le 14 janvier 2011, l’association a fait aussi sa révolution !

 

L’association, au fil des années, voit grandir les enfants légèrement handicapés de l’INPE. A la différence des enfants normaux qui sont adoptés, placés en famille d’accueil ou repris par leur famille dans un délai qui ne dépasse pas deux ans généralement, les handicapés n’attirent le regard de personne et sont donc condamnés à rester à l’institut jusqu’à l’âge de six ans, âge fatidique où ils sont envoyés, sans aucune considération pour leur potentiel intellectuel ou physique, au centre de Sidi Thabet. Or, ce centre a été créé pour accueillir des polyhandicapés grabataires, et n’est donc pas approprié pour les enfants présentant un handicap léger.

 

Donc, en l’absence de structure étatique adaptée pour ces enfants, l’association a créé, en partenariat avec l’INPE et la Société VERMEG qui a offert de financer le projet, une unité de vie familiale appelée « DARNA » pour accueillir quatre enfants de l’INPE. L’objectif étant de permettre à des enfants de l’INPE de vivre dans une cellule familiale reconstituée, sous la responsabilité d’un couple exerçant les responsabilités de père et de mère et chargé de procurer à ces enfants une vie familiale.

 

Les enfants qui ont commencé leur nouvelle vie à Darna en janvier 2012 sont deux garçons (N, 11 ans et W, 8 ans) et deux filles (R, 8 ans et N, 4 ans). Pour eux, se retrouver du jour au lendemain dans une maison avec un « papa » et une « maman » était une chose inimaginable, et leur bonheur était indescriptible. Nous avons choisi un couple d’une femme ayant reçu une formation de « maman éducatrice » à SOS et un homme gardien de nuit. Malheureusement, ce couple n’a pas assuré sa fonction correctement et au mois d’avril, W a présenté des traces de coups au visage, témoignant des violences infligées par le père sur les enfants, avec la complicité de son épouse. Il a fallu remplacer le couple au plus vite. Mais la recherche d’un couple motivé et compétent dans le domaine éducatif s’est révélée très ardue. Plusieurs couples ont été auditionnés, mais aucun n’a reçu l’aval de l’INPE et de l’Association.

C’est donc une femme seule, Nessima, mère d’un enfant de 9 ans, qui a pris la relève du couple, assumant les responsabilités de mère et de maîtresse de maison. Même si cette maman n’a pas reçu de formation, c’est une femme très sérieuse et honnête que l’association connaît depuis 10 ans, et surtout qui aime ces enfants d’un amour tellement  fort que cela les galvanise, et l’on assiste à des progrès extraordinaires.

Bientôt, ces enfants que l’on disait handicapés pourront intégrer l’école primaire, à l’instar des enfants normaux !

 

Le plus âgé de la fratrie, N, a malheureusement quitté Darna début septembre, en raison de son comportement incompatible avec la présence d’enfants plus jeunes que lui.

 

Après un an d’activité de DARNA et les progrès exceptionnels réalisés par les enfants, il est permis d’envisager par la suite la création d’une deuxième structure pour permettre à d’autres enfants de sortir de l’INPE, à condition toutefois de trouver un généreux sponsor.

DONS  EN  NATURE  RECUS PAR  L’ASSOCIATION

L’association a reçu de nombreux dons en nature dans le courant de l’année :

* Un couple a offert des fournitures scolaires, des vêtements neufs pour l’aïd esseghir, 2 moutons pour l’aïd el kebir et des couches spéciales pour enfants allergiques.

* Une société a donné une grande quantité de lait en poudre, des biberons et des produits de toilette pour bébés.

* Une famille de La Marsa a offert à l’association tout le stock d’un magasin de vêtements, suite au décès de son propriétaire : bermudas et chaussures d’été pour enfants, blousons de cuir pour femmes et même des bleus de travail!

* Mme Hamouda Aghata a offert des chaises roulantes et des jouets pour les enfants.

* Les donateurs habituels continuent d’offrir des lunettes (Khaled Nciri, opticien à Ennasr et Rafik Abbès, opticien à Zahrouni), du lait (Vitalait qui fournit chaque mois l’association).

Et tout au long de l’année, nous recevons en permanence des vêtements pour femmes et enfants, chaussures, linge, matériel de puériculture, jouets, etc.

Que ces donateurs soient ici remerciés pour leur générosité.

 

DONS  EN  NUMERAIRE  RECUS  PAR  L’ASSOCIATION

Cette année, le montant des dons reçus est moins important que les autres années, révolution oblige. Cependant, des donateurs fidèles ont continué à apporter leur soutien à l’association.

Madeleine, très active dans la vie associative et fidèle supporter de l’AAINPE, a offert à l’association une importante somme d’argent destinée à l’aide au logement pour les mères célibataires. Un autre don, anonyme, a été fait dans le même but.

Un grand merci à ces donateurs pour leur générosité.

 

KERMESSE

L’association n’a pas organisé de kermesse en 2012, car les bénévoles étant de plus en plus rares à l’association, il était impossible d’entreprendre le travail énorme que demande l’organisation d’une kermesse avec un tel manque d’effectifs.

La kermesse, c’est le nerf de la guerre, et ne pas l’organiser, c’est se priver d’un apport financier important, mais l’association a multiplié cette année les actions de promotion de l’association  pour pallier à l’absence de kermesse.

 

 

ACTIONS  DIVERSES  POUR  COLLECTER  DES  FONDS

Deux  collectes ont été organisées au collège d’El Menzah VI, à l’initiative de Mme Mzah qui y enseigne, et ont rapporté les sommes de 400d et 310d.

En mai, c’est Nelly, une de nos bénévoles, qui a invité l’association à tenir un stand à la fête du Club Equestre 114 de La Soukra. L’association y a vendu livres, jouets et objets divers pour un montant de 423,500d.

Nathalie, une autre de nos bénévoles, très assidue à l’association, a fait participer l’association à plusieurs manifestations qui se sont échelonnées tout au long de l’année :

  • En septembre, c’est une braderie au Sélect de Gammarth qui a rapporté 157d.
  • En novembre, une autre braderie au Saf-Saf de la Marsa a rapporté 1040d.
  • En décembre, une dernière braderie au Sélect de Gammarth a rapporté 593,900d.

D’autre part, une collecte organisée à la cathédrale de Tunis pour Noël a rassemblé la coquette somme de 1240d. C’était une initiative de Sœur Monique et Sœur Madeleine.

Un grand merci à toutes ces personnes pour leur sollicitude.

VISITE   DES  ELEVES   DE  L’ECOLE  ROBERT  DESNOS

Le Club UNESCO de l’Ecole Robert Desnos à El Omrane nous apporte un soutien régulier. Une des enseignantes de l’école, Mme Ilhem Bachraoui, particulièrement  sensible à la situation des enfants de l’INPE, a organisé plusieurs visites pendant l’année scolaire pour les élèves de différentes classes. Elle accompagne avec ses collègues les élèves, et c’est les bras chargés de cadeaux et autres dons (vêtements, couches, jouets, etc.) qu’ils viennent passer un après-midi avec les enfants, autour d’un goûter amené par leurs soins.

Une collecte dans l’école a permis d’acheter des fauteuils roulants pour enfants, des poussettes ainsi que des jouets de plage et des crèmes solaires.

 

Un grand merci à Mme Bachraoui et ses collègues pour cette sollicitude fidèle.

 

COLLABORATION  BENEVOLE  DU  CORPS  MEDICAL  ET  PARAMEDICAL

Il faut signaler que des médecins acceptent de soigner bénévolement les enfants de l’INPE et ceux des familles de placement, notamment le Dr Mohamed Zghal, ophtalmologue, et le Dr Ali Zaouche, otorhino laryngologue.

Une orthophoniste du Bardo reçoit le petit A pour 2 séances gratuites hebdomadaires.

Une orthodontiste du Bardo soigne gratuitement un autre garçon.

 

Nous remercions vivement ces personnes pour leur aide conséquente.

 

DEPENSES  DE  L’ASSOCIATION  POUR  L’I.N.P.E

L’association assure le soutien scolaire pour les enfants en familles de placement (il s’agit du paiement des frais extrascolaires : garderie, demi-pension, transport, jardin d’enfants, séances d’orthophonie). Une trentaine de familles en bénéficie, à raison de 30 à 40d par mois.

 

240d par mois sont versés au Centre La Rose d’El Omrane qui accueille 3 autistes de l’INPE.

 

1000d sont versés tous les deux mois pour la scolarisation de 2 enfants de l’INPE  au centre thérapeutique « Petit Pirate » d’El Omrane. Grâce à  ce soutien, les 2 enfants ont progressé de manière spectaculaire.

 

Des couches spéciales pour jeunes adultes sont achetées par l’association et remises chaque mois à 2 adolescents scolarisés et à un jeune à Nabeul en formation interne.

 

De nombreux examens médicaux, IRM et scanners ont été payés par l’association pour les enfants en cours d’adoption. Ces examens sont destinés à écarter tout risque d’anomalie grave chez les enfants pour qui une famille d’adoption a été trouvée, mais les délais d’attente à l’hôpital sont si longs que les familles adoptantes font appel à l’association pour faire faire ces examens dans le privé, afin d’accélérer la procédure d’adoption.

Des analyses médicales ont été également effectuées dans le privé pour certains enfants.

 

Salaires payés par l’association à des employés de l’INPE :

Un salaire de 130d/mois est versé à 3 vacataires stagiaires à la pharmacie de l’institut.

Une indemnité de 100d/mois est accordée à une vacataire accompagnant un enfant handicapé de l’INPE  au jardin d’enfants à l’extérieur.

Un complément de salaire de 50d/mois est donné à 2 kinés vacataires de l’INPE.

 

DONS FAITS  PAR  L’ASSOCIATION  A  D’AUTRES  ASSOCIATIONS

Don de lait en poudre à l’unité de vie de Bizerte.

En décembre, l’association a fait un don au Centre El Walid de l’Ariana pour  remercier sa directrice, Mme Nejoua Azouz, d’accueillir gratuitement une dizaine d’enfants (de l’INPE, de Sidi Thabet et de Darna).

 

D’autre part, un chèque a été remis à l’association « Arc en Ciel », qui a ouvert à Carthage en Octobre 2012 un centre de jour pour enfants trisomiques légers.

 

En janvier 2013, un don important a été fait aux familles syriennes réfugiées en Tunisie (matelas, couvertures, tapis, vêtements chauds, couches, matériel de cuisine, etc.)

COLONIES  DE  VACANCES

Les séjours en colonies de vacances sont une dépense incontournable pour l’association, car l’été est très long pour les enfants de l’INPE dont l’encadrement au quotidien laisse à désirer. La semaine au bord de la mer au centre de Hammamet leur offre des joies incomparables dont ils se souviennent longtemps et qu’ils réclament chaque année.

L’association prend en charge intégralement les frais de séjour pour une soixantaine d’enfants

Le séjour des enfants de l’INPE a eu lieu fin juin, encadré par des nourrices de l’institut et quelques éducateurs.

Le séjour des enfants en placement familial a eu lieu en Août. Les mamans de placement  accompagnent elles-mêmes leurs enfants, ce qui leur permet d’avoir elles aussi une semaine de détente.

Les enfants de Darna ont pu participer aux deux séjours.

 

D’autre part, l’association a pris en charge un séjour à Monastir avec les scouts pour 6 garçons, dont 2 de l’unité de vie de Darna.

SORTIES  ET EXCURSIONS

Grâce à la présence quasi permanente de Fatna Bel Hadj et de l’éducateur Fathi Chiha, à leur dynamisme sans pareil, de nombreuses sorties ont été effectuées tout au long de l’année.

Les sorties à la plage qui ont eu lieu tout l’été, de début juillet à la fin de ramadan un jour sur deux, représentent un travail très fatigant qui requiert l’aide de plusieurs personnes. Plusieurs d’entre elles ont pu être effectuées  grâce à Sœur Kéra et ses bénévoles italiens qui ont apporté leur précieux concours.

 

Une manifestation exceptionnelle à laquelle les enfants ont participé, c’est le Concours Hippique qui s’est tenu en janvier 2012 au Golf de Gammarth. Une vingtaine d’enfants en ont bénéficié, et ont pu admirer cavaliers et chevaux, et même s’approcher des animaux, dûment encadrés par les membres de l’association et bénévoles. L’association était invitée par Nelly et le Club 114 qui a offert le repas.

 

PSYCHOMOTRICIENNES

Heureusement, les psychomotriciennes françaises, sont venues effectuer leur stage d’été à l’I.N.P.E, et elles ont été d’une grande efficacité. Au nombre de six, présentes du 6 juillet au 20 août, elles ont accompagné les sorties à la plage et leur présence a été particulièrement bienvenue pendant le mois de ramadan. Leur travail auprès des enfants est très professionnel et efficace, et nous les remercions ici vivement pour l’aide précieuse qu’elles apportent chaque année aux enfants.

 

DEPART  DE  L’EDUCATEUR  FATHI  CHIHA

Il faut signaler que l’éducateur Fathi Chiha qui a fait énormément pour les enfants de l’INPE depuis plusieurs années, participant bénévolement à toutes les sorties avec un savoir-faire inégalé, a malheureusement quitté la Tunisie pour l’étranger, laissant un grand vide, et rendant l’absence des bénévoles encore plus évidente.

Nous attendons son retour avec impatience.

 

EVENEMENTS  EN  COLLABORATION  AVEC  D’AUTRES  ORGANISMES

L’absence chronique de bénévoles a amené les membres de l’association à se tourner vers des organismes extérieurs qui offrent volontiers leur soutien, comme le ROTARACT, sections d’El Menzah, du Lac et d’Ennasr.

C’est ainsi qu’une sortie au cirque a été effectuée pendant le mois de ramadan pour une vingtaine d’enfants, avec le soutien de Rotaract.

Un dîner de ramadan à l’INPE a été offert par l’association TUNAID.

Des écoles aident aussi l’association, comme l’école Robert Desnos d’El Omrane citée plus haut, ou l’école de Khaznadar dirigée par Mme Cherif qui ne ménage pas son soutien depuis des années.

SCOLARISATION  DES  ENFANTS

Mme Azouz, directrice du Centre El Walid de l’Ariana, soutient l’association en scolarisant gratuitement plusieurs enfants : 2 enfants viennent du centre Essened de Sidi Thabet, 4 viennent de l’INPE et 3 de l’unité de vie « Darna ». Chaque année, elle accueille un plus grand nombre d’enfants par solidarité avec nous.

Une autre directrice d’école, Mme Cherif, directrice de l’école de Khaznadar, scolarise certains de nos enfants, en collaboration étroite avec l’association.

 

Un grand merci à ces deux dames au grand cœur qui aident généreusement l’association.

 

SECTION  RURALE

La section rurale créée par les jeunes de l’association a malheureusement cessé ses activités, avec le départ inopiné de la responsable Sabrine Mensi qui, pour cause de mariage, a laissé tout en plan du jour au lendemain sans prévenir et surtout sans mettre personne au courant de ce qui était en cours. Là aussi, les effectifs ont fondu comme peau de chagrin, et les fonds aussi.

Pourtant, un travail important avait été effectué en 2011 dans le nord-ouest avec notamment l’installation de bibliothèques dans trois écoles primaires de la région de Tabarka, et des animations pour les écoliers. Mais surtout le projet de réhabilitation de l’école de Toghzaz qui n’a pu être mené à son terme, car l’argent dévolu aux travaux a été détourné par le directeur de l’école, décourageant ainsi les bonnes volontés.

MERES  CELIBATAIRES

L’association travaille en collaboration avec l’association « AMAL » qui a créé pour les mères célibataires une formation d’assistantes à domicile au chevet des personnes âgées ou dépendantes. Elle sélectionne les candidates à la formation qui se déroule à l’Institut pour Handicapés de La Manouba (IPH), et s’efforce de leur trouver un travail par la suite. Elle aide également toutes ces mamans pendant la durée de la formation (4 mois).

 

Les mères célibataires sont toujours aussi nombreuses, mais elles sont de plus en plus souvent reprises par leur famille avec leur enfant, ce qui facilite grandement leur réinsertion sociale

COMMENT  FAIRE  UN  DON  A  L’ASSOCIATION

Les dons en nature ou en argent sont les bienvenus à l’association,

 

Les DONS EN NATURE destinés aux enfants sont à remettre le mardi et le jeudi matin (de 9h à 13h) à Fatna Bel Hadj ou Fatma Dahlouk.

 

Nous demandons aux personnes qui apportent des vêtements de donner des vêtements en bon état, propres et triés par âge et par saison, en mettant sur chaque sac l’étiquette appropriée.

 

Exemple : Layette nouveau-né, été.

6 mois-1an fille, hiver.

Garçon 2 ans hiver.

Fillette 4/6 ans été.

Garçon 8/10ans hiver, etc.

 

Même chose pour les jouets ou les chaussures : pas de jouets démantibulés ou de vieux souliers hors d’usage ! Nous avons besoin pour les enfants de chaussures de bonne qualité et en bon état, et de jouets entiers qui fonctionnent et peuvent donner du bonheur aux enfants. Rien de plus frustrant pour un garçon que de recevoir  un jouet mécanique cassé, ou pour une fille une poupée unijambiste ! En un mot, ne donnez pas à l’Association ce que vous êtes prêts à jeter, mais sélectionnez ce qui peut faire plaisir aux enfants.

 

Les dons de petit mobilier, linge et nécessaire de puériculture sont également les bienvenus pour les mères célibataires, de même que les couches, le lait en poudre ou en packs.

 

Important : il est absolument interdit de distribuer à l'intérieur des services des biscuits, yoghourts, sucreries ou sodas.

 

 

Les DONS EN ARGENT (espèces ou chèques au nom de l’Association des Amis de l’I.N.P.E) sont à remettre exclusivement à l'un des membres du bureau en contrepartie d'un reçu.

Les virements sont à effectuer à la

Banque BIAT, Agence CARNOY, El MENZAH V

Compte N°:  08 02 201103200114 85

 

Nous remercions d’avance tous les donateurs pour leur générosité.

 

*****************************************

Dernière mise à jour: 17/03/2019
Association des Amis de l'INPE, INPE, rue Jabrane Khalil Jabrane, La Manouba