Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

BULLETIN D'INFORMATION n° 49

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Imprimer

AVRIL 2014


ANNIVERSAIRES MENSUELS

Le prochain anniversaire aura lieu le SAMEDI   26 AVRIL  2014

 

Les anniversaires de l’année 2013 se sont déroulés à la fréquence habituelle, mais en l’absence criante de bénévoles, ils ont été organisés avec l’appui de jeunes actifs appartenant à différentes sections du ROTARACT, du LEO CLUB ou d’autres Clubs de Jeunes. Ces jeunes, dynamiques et motivés, sont déjà familiarisés avec les actions de bénévolat et proposent spontanément leur aide à Fatna Bel Hadj qui l’accepte bien volontiers, car elle se retrouve la plupart du temps seule pour tout apporter, mettre ne place, organiser, animer, encadrer, remettre en place et nettoyer avec des aides qui se comptent sur les doigts d’une main : Imen, Maha et Mehdi. Que tous les jeunes qui s’investissent dans ces actions hautement bénéfiques pour les enfants soient remerciés ici pour leur participation généreuse.

 

 

ASSEMBLEE  GENERALE  DE L’ASSOCIATION

 

La prochaine assemblée générale aura lieu le SAMEDI 1O MAI  2014

A partir de 15h, dans la salle du service des Anges, au 1er étage du Palais.

Ordre du jour :

Bilan des activités de l’AAINPE au cours de l’année 2013

Nouvelles adhésions et ré adhésions

Questions diverses et suggestions des adhérents.

 

DONS  EN  NATURE  RECUS PAR  L’ASSOCIATION

 

Lait en poudre 1er et 2ème âge : nous recevons désormais, très régulièrement, une quantité importante de lait en poudre qui couvre nos besoins habituels et nous permet d’aider  d’autres associations et unités de vie. Et ceci, grâce à l’intervention de notre secrétaire générale, Nozha, auprès d’un importateur de lait de Tunis.

 

Lait longue conservation en bouteilles : la société VITALAIT offre chaque mois des packs de lait pour les mères célibataires et pour l’unité de vie Darna, à qui elle concède en outre des prix de gros pour les autres produits laitiers (yoghourts, beurre, crème, etc.).

 

Lunettes : les opticiens Khaled N’ciri à Ennasr et Rafik Abbes à Zahrouni, continuent d’offrir en permanence verres et montures pour les enfants de l’INPE, les enfants en placement familial ainsi que ceux de Darna.

 

Que ces donateurs soient ici remerciés pour leur générosité.

 

DONS  EN  NUMERAIRE  RECUS  PAR  L’ASSOCIATION


Les  dons faits par des membres de l’association, des sympathisants, ou des anonymes,  permettent  à l’association de mener à bien ses activités de base.

Les dons qui sont effectués de manière régulière sont particulièrement précieux pour l’association, car ils lui permettent, non seulement de  payer les dépenses courantes, mais encore d’anticiper sur ses actions futures. Un grand merci a ces donateurs pour leur soutien fidèle.

 

DEPENSES  DE  L’ASSOCIATION  POUR  L’I.N.P.E


Employées. A la demande de l’INPE, l’association rémunère 3 vacataires depuis 2011. Deux ont été affectées à la pharmacie de l’institut comme assistantes, et une troisième, Refka, a été chargée d’accompagner un enfant handicapé scolarisé à l’extérieur (le travail de Refka consiste à emmener le petit à l’école et à rester auprès de lui pour l’aider pendant toute la journée). Ces trois personnes sont  rémunérées chacune 120d/mois pendant  toute l’année. Depuis le mois d’octobre, une éducatrice française, Inès, s’est proposée pour venir s’occuper bénévolement des enfants handicapés de l’institut. Elle vient tous les matins, et l’association lui accorde une indemnité de 100d/mois pour le transport, car elle habite loin et n’est pas motorisée.


Soutien scolaire pour les enfants en familles de placement (frais de garderie, demi-pension, étude, transport, jardin d’enfants, etc.). 35 familles en bénéficient, à raison de 20 à 120D/mois et par famille. 2 enfants de l’INPE en profitent aussi pour le soutien scolaire et le transport à raison de 120D/mois.

 

Frais de scolarité pour écoles spécialisées. L’AAINPE prend en charge le paiement de la scolarité de 5 enfants de l’INPE,  au centre thérapeutique « Le Petit Pirate » d’El Omrane, pour un montant de 1.750D tous les deux mois pour les 5 enfants.

 

Frais médicaux. Des examens spécifiques, IRM, scanners et autres sont payés par l’AAINPE pour les enfants en instance d’adoption. Ces examens sont destinés à écarter tout risque d’anomalie grave chez ces enfants, afin de rassurer les familles adoptantes, et d’accélérer les procédures d’adoption, car les délais d’attente à l’hôpital sont beaucoup trop longs. Des analyses médicales sont également effectuées dans le privé pour certains enfants. En outre, des médicaments (qui ne se  ne trouvent pas à la pharmacie de l’INPE) sont achetés ainsi que des couches spéciales pour jeunes adultes qui sont remises chaque mois à trois adolescents handicapés.

 

COLONIES  DE  VACANCES

 

En 2013, les enfants de l’INPE, pas plus que les enfants en placement familial, n’ont eu droit aux colonies de vacances de Hammamet. L’ex-ministre en charge de la femme et de l’enfant, Sihem Badi, n’ayant pas jugé nécessaire de faire bénéficier les enfants de ces vacances pourtant essentielles pour eux, ils ont donc été privés des plaisirs de la mer cette année.

Cependant, certains enfants ont pu avoir des vacances grâce à des personnes généreuses :

 

Séjour à El Haouaria.

Une de nos plus fidèles bénévoles, Mireille Selmi, a prêté sa maison d’El Haouaria pour un séjour éducatif de 10 jours en août pour des enfants de mères célibataires avec leurs mamans.

 

Séjour à Chott Meriem.

Notre secrétaire générale adjointe, Ferida Knani, a mis à la disposition des quatre enfants de Darna et de leur maman Nessima le rez-de-chaussée de sa maison de Chott Meriem pour tout le mois de juillet. Vacances de rêve pour les enfants et leurs deux mamans, pleines de sollicitude et d’attention. Ferida a promis de faire la même chose pour le mois de juillet prochain.

 

Séjour à Mahdia.

Monsieur Béchir Sfar, propriétaire de l’Hôtel El Mehdi à Mahdia, a offert, pour la troisième année consécutive, un séjour de cinq jours à un groupe de 30 enfants de l’INPE et leurs 15 accompagnateurs, début novembre. Nessima et les enfants de Darna ont pu en profiter aussi, le temps d’un le week-end, véhiculés par Zoubeir Bel Hadj. Fatna et l’éducatrice Delila ont assuré l’encadrement du groupe, et les animateurs de l’hôtel se sont dépensés sans compter pour offrir toutes sortes d’activités aux enfants. Une promenade en petit train a même été offerte aux enfants. L’association remercie chaleureusement toutes ces personnes grâce à qui ce séjour a été un véritable enchantement pour les enfants.

 

ACTIVITES  DES MEMBRES DU BUREAU

 

- Permanence assurée par Fatna Bel Hadj et Fatma Dahlouk les mardi et jeudi à partir de 9h au local de L’AAINPE a l’institut : aide aux mères célibataires et aux familles de placement, organisation des activités associatives et coordination avec la direction, relations permanentes avec les différents services de l’institut, suivi des enfants, problèmes administratifs, gestion des dépenses pour l’institut, réception des visiteurs, paiement du personnel rémunéré par l’association, etc. etc.

 

- Tri des dons et rangement des effets dans le local de l’association pendant les heures de permanence et  à d’autres moments par Nozha Bebba et Nathalie Merrir.

 

- Tri et rangement dans la maison de l’association effectués en continu par Fatna et Nozha.                -

 

-  Organisation des goûters du samedi après-midi, des fêtes et des visites se déroulant à l’institut à la charge de Fatna Bel Hadj et sa famille.

 

-  Organisation des sorties et excursions : Fatna Bel Hadj.

 

-  Participation aux réunions, séminaires et colloques : Fatna Bel Hadj et Fatma Dahlouk.

 

-  Recherche de financements et organisation d’activités culturelles sponsorisées : Martine Zaouche.

 

-  Encadrement, soutien et suivi de DARNA : Fatna Bel Hadj, Fatma Dahlouk et Martine Zaouche.

 

-  Travail de bureau, rédaction des courriers, rapports, bulletins, bilans, etc. : Martine Zaouche.

 

-  Tenue des comptes  et trésorerie : Rym Blaïech aidée de Fatna.

 

-  Relations avec les autres associations et organismes : Fatna, Fatma et Martine.

 

ACTIVITES DES BENEVOLES

 

Sœur Chiara emmène régulièrement des bénévoles à l’hôpital Wassila Bourguiba pour s’occuper des nouveau-nés en attente d’une place à l’INPE ou dans l’une des trois unités de vie à l’extérieur (El Menzah 7, Bouchoucha et prochainement Beb Souika).

 

Une de nos bénévoles a organisé à ses frais le transport de deux enfants handicapés et d’autres enfants scolarisés à l’extérieur de l’institut, le deuxième bus de l’INPE étant en panne depuis la rentrée scolaire 2013. Il faut noter que, pour cette raison, les enfants n’ont pas pu se rendre à l’école pendant tout le premier trimestre et une partie du deuxième ! A la date d’aujourd’hui, le bus n’est toujours pas réparé, ni même en instance.  Grâce au dynamisme des bénévoles françaises régulières, de nouveaux visages apparaissent parmi les visiteuses de l’institut. Parentes d’élèves ou retraitées des écoles françaises, elles  se rendent dans les services où le personnel manque en permanence. Parentes d’élèves ou retraitées des écoles françaises, leur présence est vivement appréciée, surtout par les  plus grands enfants.

 

PSYCHOMOTRICIENNES

 

Comme les autres années, les psychomotriciennes françaises, élèves de l’école des auxiliaires de santé de la Pitié-Salpêtrière, sont venues effectuer leur stage d’été à l’I.N.P.E. Quatre d’entre elles sont venues en mai et sont restées jusqu’à fin juin. Six autres sont venues en juillet et sont restées jusqu’à fin août. Leur travail auprès des enfants est remarquable et vivement apprécié, car elles pallient l’absence cruciale des bénévoles et du personnel de l’INPE en été, surtout pendant le mois de ramadan. Nous les remercions vivement pour l’aide précieuse qu’elles apportent chaque année à l’association.

 

ACTIONS  DIVERSES  POUR  COLLECTER  DES  FONDS

 

BRADERIE DU 11 JUIN au CENTRE CULTUREL D’EL MENZAH 6

 

L’association ayant opté cette année pour une braderie à l’extérieur de l’INPE, elle a choisi le Centre Culturel d’El Menzah 6 qui a proposé un espace en plein air à un prix modique. Les bénévoles ont donc conjugué leurs efforts pour organiser cette manifestation qui a rencontré un succès fort appréciable. Malgré la chaleur, les visiteurs ont été nombreux et beaucoup sont venus en famille, profitant de la journée du samedi. Pendant que les parents faisaient leurs achats, les enfants ont pu s’amuser, encadrés par des animateurs. Le buffet  salé, sucré et boissons, a été entièrement fourni par des donateurs généreux : Sté de transformation Alimentaire, SFBT, pâtisserie Ben Yedder, Sotubi-Sotuchoc, etc.

 

CONCERT DU 16 OCTOBRE A L’ACROPOLIUM DE CARTHAGE

 

Les amateurs de musique classique ont été comblés en assistant à un concert le 16 Octobre,  concert organisé par Martine Zaouche dans le cadre de l’Octobre Musical de Carthage, et  au profit de l’association. Ce concert avait pour interprètes le prestigieux maître français de l’ alto, Gérard Caussé, accompagné au piano par Roberte Mamou, pianiste bien connue du public tunisien. L’assistance, nombreuse en ce deuxième jour d’aïd, et la participation de sponsors généreux a fait de ce concert une soirée exceptionnelle et a permis de récolter une coquette somme d argent pour l’association. Un deuxième concert à but caritatif a suivi le 22 Octobre, toujours dans le cadre de l’Octobre Musical de Carthage à l’Acropolium, au profit de l Association des Enfants de la Lune. C’était un duo violoncelle – piano, interprété par le flamboyant violoncelliste Justus Grimm et Roberte Mamou, qui a ravi les mélomanes. Il faut noter que les musiciens ont accepté des cachets très modiques pour ces concerts. Quant à  Roberte Mamou, elle n’en a pas pris du tout.

 

VISITE   DES  ELEVES   DE  L’ECOLE  ROBERT  DESNOS

 

Nous recevons un soutien régulier de la part du Club Unesco de l’Ecole Robert Desnos à El Omrane. Sous la conduite de Mme Ilhem Bachraoui, enseignante du primaire, plusieurs visites ont été effectuées pendant l’année scolaire par les élèves de différentes classes. Ils apportent des cadeaux appropriés pour les enfants ainsi que le produit des collectes organisées par le Club Unesco au sein de l’école : soit de l’argent liquide, soit des objets achetés avec l’argent récolté (fauteuils roulants, poussettes, lait, couches, etc.). Ils profitent de ces visites pour offrir aux enfants un délicieux goûter auquel ils participent activement en s’occupant des enfants avec beaucoup d’attention. Un grand merci à Mme Bachraoui, ses  collègues et ses élèves pour cette sollicitude fidèle et généreuse.

 

SORTIES  ET EXCURSIONS

 

Le 25 décembre, grâce à Tunisie Voyages en collaboration avec Mme Borghol de l’association Mehdi, les enfants ont pu passer une journée au centre de loisirs Carthage Land à Hammamet, et effectuer une visite de Nabeul. Les frais de transport, de repas et d’entrée dans le parc étaient supportés par Tunisie Voyages ainsi que l’encadrement. Une autre excursion a eu lieu au parc Friguia de Bouficha aux frais de l’association.

 

ACTIVITES LUDIQUES PENDANT LES VACANCES

 

Les sœurs de Mère Teresa de La Goulette ont proposé à l’association de recevoir pendant 2 semaines, tous les matins, les enfants de l’INPE âgés de 4 à 6 ans pour des activités diverses et variées (baignades, jeux, activités sportives, etc.). Une vingtaine d’enfants ont ainsi profité de ces matinées récréatives, encadrés par de jeunes bénévoles italiens très dynamiques. Un grand merci aux sœurs pour cette heureuse initiative qui se répètera cette année.

 

«  DARNA »

 

L’unité de vie est l’objet de la plus grande attention de la part des membres du bureau. Un évènement de taille s’est produit en décembre : le déménagement dans une maison plus petite et dans un quartier plus proche des écoles. Nessima et ses cinq enfants ont donc quitté la grande maison de La Soukra et son jardin pour un vaste rez-de-chaussée à l’Ariana (centre ville). Gros travail pour Nessima, mais avec l’aide de Fatna et de son mari (Zoubeir a démonté et remonté tout seul toutes les armoires), les choses ont trouvé rapidement leur place.  Des changements sont intervenus au niveau de la scolarisation : les enfants ont fait tellement de progrès que deux d’entre eux ont pu quitter le centre El Walid de l’Ariana pour intégrer l’école préparatoire. R a rejoint K dans son école de l’Ariana-Cité Nozha en classe de 1ère année,  et N vient d être acceptée en préparatoire dans une école toute proche de la nouvelle maison. Il ne reste donc que deux enfants dans le centre de Mme Azouz : W et S.

 

La réussite de cette unité familiale est tellement spectaculaire qu’il tarde à l’association d’en créer une deuxième. Le financement n’est pas le problème principal. En revanche, la difficulté majeure réside dans le choix de la personne apte à endosser la responsabilité de quatre ou cinq enfants, dans un processus à long terme, avec la rude tâche de les amener jusqu’à l’âge adulte. La création de l’unité de vie est imminente, mais elle est conditionnée au recrutement de la bonne personne.

 

___________________________________________________________________________

PRECISIONS A L’ATTENTION DES PERSONNES DESIREUSES D’ORGANISER DES MANIFESTATIONS AU PROFIT DE L’Association des Amis de l’INPE :

Il est strictement interdit de prendre une quelconque initiative sans en informer les membres du bureau. En effet, seuls les membres du bureau sont habilités à collecter de l’argent au profit de l‘association, et les initiatives extérieures à l’association qui consistent à organiser n’importe quelle  collecte ou évènement doivent être dûment autorisées par l’association. Les contrevenants sont passibles de poursuite, car cette interdiction est présente dans les statuts de l’association.

________________________________________________________________

 

RECHERCHE DE FAMILLES D ACCUEIL POUR DES ENFANTS QUI N’ONT PAS EU DE CHANCE

 

Une douzaine d’enfants, pour la plupart des garçons, sont toujours en attente d’une famille qui pourrait leur apporter l’amour dont ils ont été cruellement privés depuis leur naissance. Les enfants qui n’ont pas le bonheur de grandir avec leurs parents au sein d‘une famille souffrent d‘ une telle carence affective qu’ils manifestent toutes sortes de handicaps ou de comportements déroutants. Ils sont tellement malheureux que leur développement est retardé, et ils risquent les pires dérives s’ils restent sans amour. Ils sont comme des plantes que l’on n’arrose pas : ils se dessèchent et dépérissent.

 

L’association recherche désespérément des familles qui seraient prêtes à accueillir ces enfants mal-aimés. La présence d’autres enfants dans la famille est souhaitable, car elle sera stimulante pour le nouvel arrivant et aidera à sa sociabilisation. La plupart des enfants en attente de placement sont âgés de 4 à 10 ans, et ce sont des enfants normaux, intelligents et tout à fait capables de suivre une scolarité. Ils rattraperont leur retard dès qu’ils seront dans une famille prête  les aimer.

 

Une subvention minimale est accordée par l’INPE à la famille d’accueil, et l‘aide à la scolarité, à l’habillement et aux soins médicaux est apportée par l’association.

 

Donner une famille à un enfant, c’est le sauver de l’oubli et du malheur. Il faut savoir que l’Etat n’a pas de solution à proposer pour les enfants de l’INPE qui dépassent l’âge de 6 ans. Faute de centre approprié, ces enfants sont orientés vers l’institut ES-Sened de Sidi Thabet où ils sont destinés à une vie de malheur inexorable, loin du monde et de la vie.

 

SAUVONS CES ENFANTS !

 

Les critères de sélection exigés par l’INPE sont les suivants :

Famille biparentale, unie, équilibrée, avec un ou plusieurs enfants

Age limite pour les parents : 50 ans

Famille ayant déjà montré ses capacités à élever un enfant.

Merci infiniment aux personnes qui nous permettraient de réaliser les rêves de l’association.

 

COMMENT  FAIRE  UN  DON  A  L' ASSOCIATION

Les dons en nature ou en argent sont les bienvenus à l’association,

Les DONS EN NATURE destinés aux enfants sont à remettre le mardi et le jeudi matin (de 9h à 14h) à Fatna Bel Hadj ou Fatma Dahlouk.

Nous demandons aux personnes qui apportent des vêtements de donner des vêtements en bon état, propres et triés par âge et par saison, en mettant sur chaque sac l’étiquette appropriée.

Même chose pour les jouets ou les chaussures : Nous avons besoin pour les enfants de chaussures de bonne qualité et en bon état, et de jouets qui fonctionnent et peuvent donner du bonheur aux enfants. En un mot, ne donnez pas à l’Association ce que vous êtes prêts à jeter, mais sélectionnez ce qui peut faire plaisir aux enfants.

Les dons de petit mobilier, linge et nécessaire de puériculture sont également les bienvenus pour les mères célibataires, de même que les couches, le lait en poudre ou en packs.

Important : il est absolument interdit de distribuer à l'intérieur des services des biscuits, yoghourts, bonbons ou sodas.

Les DONS EN ARGENT (espèces ou chèques au nom de l’Association des Amis de l’I.N.P.E) sont à remettre exclusivement à l'un des membres du bureau en contrepartie d'un reçu.

Les virements sont à effectuer à la

BANQUE DE TUNISIE

AGENCE DU KRAM, AVENUE BOURGUIBA

COMPTE N° : 05 10 40000055645132 68

ou à la

BANQUE BIAT

AGENCE CARNOY, EL MENZAH V

COMPTE N° : O8 O2 2O11O32OO11485 35

 

Nous remercions d’avance tous les donateurs pour leur générosité.

Dernière mise à jour: 17/03/2019
Association des Amis de l'INPE, INPE, rue Jabrane Khalil Jabrane, La Manouba